Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Comment apprendre à son chien à traverser la route ?

Illustration : "Comment apprendre à son chien à traverser la route ?"

Que vous habitiez en ville ou à la campagne, mais bien entendu davantage si vous évoluez dans un milieu citadin avec votre chien, il est très important de lui apprendre à traverser la route.

Pourquoi apprendre à son chien à traverser la route ?

  • Pour d’évidentes raisons de sécurité
  • Pour renforcer l’obéissance et l’écoute de votre animal en milieu stimulant
  • Pour apprendre à votre chien à attendre vos commandements avant d’agir
  • Pour garder un contrôle sur votre chien, même dans des environnements stimulants
  • Pour que les balades en ville ou petites agglomérations soient plus sereines pour vous

Quelles méthodes adopter ?

Bien entendu, il sera toujours plus facile d’apprendre à un chiot à traverser la route, car les bonnes habitudes seront prises dès son plus jeune âge. Toutefois, même si vous adoptez un chien adulte, il est tout à fait possible de lui apprendre à traverser la route.

Cet apprentissage peut être long, notamment pour un chien adulte qui n’a peut-être jamais évolué en milieu urbain ou tout simplement pour un chien qui a eu l’habitude de ne jamais s’arrêter à un passage piéton.

Toutefois, avec de la patience, un respect du rythme d’apprentissage du chien et un processus progressif, tout est possible !

Etape 1 : L’apprentissage des ordres de statiques

Pour commencer à apprendre à votre chien à traverser la route, vous devez avant toute chose lui apprendre les indications de statiques (stop, assis, pas bouger) dans un environnement calme, sans trop de stimulations.

Ne commencez pas l’apprentissage directement sur le terrain, à savoir en ville et devant un passage piéton. Votre chien ne serait pas suffisamment concentré et cela risquerait de le mettre en échec.

Ainsi, dans votre jardin ou dans un parc calme, à l’écart des bruits distrayants, commencez une leçon d’éducation que je qualifierai de classique :

A lire aussi : "Apprendre la propreté à un chiot"

  1. Utilisez une laisse courte (la même que vous utiliserez en ville) et commencez une marche en laisse sans tension. Dès que votre chien vous dépasse, faites demi-tour, ralentissez ou arrêtez-vous. Votre chien doit comprendre qu’il ne doit pas vous dépasser et rester au pied.
  2. Une fois que la marche en laisse est acquise, apprenez à votre chien le stop. Votre chien doit automatiquement s’arrêter lorsque vous marquez le stop. Ainsi, sur une ligne droite, faites quelques pas en marche au pied puis arrêtez-vous en exprimant d’une voix ferme « stop ». Petite astuce, si votre chien rencontre des difficultés lors de cet apprentissage, n’hésitez pas à faire un demi-tour avant de lui demander le stop. En effet, lors de votre demi-tour, votre chien se retrouvera automatiquement derrière vous et vous aurez donc plus de facilité à le faire s’arrêter.
  3. Dès lors que le stop est acquis, vous pourrez ensuite demander à votre chien de s’asseoir et attendre (avec l’indication pas bouger) pour ensuite reprendre une marche au pied lorsque vous l’aurez décidé. Pour l’apprentissage du pas bouger, n’hésitez pas à accompagner votre indication d'un geste (paume ouverte vers le chien) pour qu’il assimile l’ordre à un signe.

Attention, cette étape ne se fait pas en une heure ni en un jour, surtout si votre chien n’a jamais travaillé ces exercices. Ne brûlez pas les étapes et faites vous aider d’un éducateur canin si vous rencontrez des difficultés.

Etape 2 : L’apprentissage du « trottoir »

Pour apprendre à votre chien à ne pas traverser spontanément sans attendre votre accord, il ne doit pas se promener à sa guise sur la route. Vous devez lui apprendre à toujours rester sur le trottoir ! C’est très important pour faire comprendre au chien que la route est inaccessible tant que vous ne l’avez pas autorisé à y aller.

Et pour que cet apprentissage soit cohérent et clair pour votre chien, cela doit être systématique. En clair, ne permettez jamais à votre chien une action spontanée qui lui sera ensuite interdite. C’est incohérent et cela constituera un frein dans l’apprentissage.

Ainsi, concrètement, dès que votre chien se promène sur la route, exprimez un « héhé » ou un « non » ferme suivi d’une indication d’action à savoir « trottoir ». Aidez si besoin votre chien en le guidant avec une friandise par exemple, et dès qu’il est sur le trottoir dites « trottoir, c’est biiiiiiien » puis récompensez avec une friandise.

Par ailleurs, pour cet exercice, la marche au pied est très importante, si votre chien ne sait pas encore marcher en laisse sans tirer, reprenez cet apprentissage dans un environnement moins stimulant et en vous faisant aider d’un éducateur canin si besoin.

Etape 3 : L’apprentissage du passage piéton

Enfin, une fois que les étapes précédentes sont acquises, vous pourrez alors sans grandes difficultés demander à votre chien de se stopper, de s’asseoir et d’attendre votre commandement avant de traverser.

Les chiens sont des êtres très intelligents, vous observerez d’ailleurs que plus vous mettrez en place cet apprentissage systématiquement, lors de chaque balade, plus votre chien vous proposera spontanément un arrêt à la vue d’un passage piéton.

Au début, bien entendu, vous devrez toujours récompenser chaleureusement votre chien d’avoir bien agi, mais lorsque l’apprentissage sera complètement acquis, à 100%, les traversées de route seront finalement qu’une formalité et une simple validation verbale suffira.

Un dernier point, pour que cet apprentissage soit complètement compris par votre chien, vous devez lui faire marquer des arrêts systématiquement, même s’il n’y a pas de circulation. Sinon, votre chien ne comprendra pas pourquoi parfois il a le droit de traverser directement alors que parfois il n’a pas le droit.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !