10 choses que vous devriez savoir avant d'adopter un chien

Illustration : "10 choses que vous devriez savoir avant d'adopter un chien"

Adopter un chien revient à accueillir un nouveau membre au sein de votre famille. Cela implique un certain nombre de responsabilités et de notions à connaître.

Si vous avez l'intention d'adopter un chien, vous devez faire attention à son alimentation, à sa santé morale et physique. De plus, vous devez être prêt à gérer toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer en éduquant votre chien. Vous devez faire preuve de pédagogie, de patience et de sensibilité à son égard.

Nous avons sélectionné, pour vous, 10 faits auxquels vous devez faire attention si vous avez l'intention d'accueillir un chien chez vous...

1. Il faut lui offrir les soins et l'entretien nécessaires

La vie d'un chien est remplie d'aventures (parfois salissantes). Ainsi, il aura besoin de bains réguliers, de brossages, d'un entretien des ongles et autres actes de toilettage pour en assurer son hygiène. Il faudra également entretenir ses oreilles, nettoyer ses yeux, lui laver les dents de temps en temps. Ce sont des actes nécessaires et importants pour maintenir votre chien en bonne forme tout au long de sa vie.

2. Il faut avoir de la patience

Les chiens sont d'excellents compagnons capables de vous apporter de la joie et de la tendresse. Cependant, vous devez leur assurer une bonne formation et ceci n'est pas sans frustrations. Vous pouvez voir votre chien vous désobéir, détruire vos chaussures ou d'autres objets. Ce genre de faits ne doit pas vous irriter. Voyez ces épreuves comme un test pour vous et vos aptitudes à l'éduquer sans céder à l'impulsivité. En somme, une éducation responsable basée sur l'harmonie et la patience.

3. Il faut lui consacrer un budget

Un chien aura besoin d'une alimentation spécifique, de provisions et de jouets pour ne pas s'ennuyer seul et extérioriser son énergie. Vous devez prendre en compte, aussi, les visites régulières chez le vétérinaire, les maladies et les accidents imprévus. Cela représente plusieurs centaines voire milliers d'euros (en fonction de la taille du chien) par an. Ce facteur souvent non pris en compte est souvent le premier responsable des abandons. Certains adoptants accueillent un chien sans considérer l'aspect pécunier et se retrouvent incapables d'assurer l'entretien du chien. Les chiens se retrouvent donc prisonniers d'une situation qu'ils n'ont pas choisie, la faute à une décision non réfléchie dès le départ.

4. Il faut accorder de l'importance à la socialisation de votre chien

Vous devez habituer votre chien à voir des congénères, mais aussi des humains et d'autres espèces pour qu'il conserve son calme à chaque rencontre. Ces rencontres doivent être fréquentes et de qualité. Ce point est très important pour le développement social du chien puisque c'est ce qui va définir son aptitude à accepter les autres (enfants, inconnus et animaux) à assurer le bon vivre ensemble. Evitez donc des rencontres avec des chiens agressifs ou trop timides, ce ne serait pas constructif.

5. Il faut faire attention à sa nourriture

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Avant d'acheter de la nourriture, renseignez-vous auprès du vétérinaire pour choisir les produits adaptés à ses spécificités : taille, état de santé, âge... L'alimentation du chien est le principal poste de dépense des propriétaires de chien. C'est un univers complexe où l'offre est devenue énorme. Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver, mais il est conseillé de privilégier l'alimentation premium pour éviter de nombreux problèmes de santé à votre chien. Prenez soin également de respecter ses besoins en fonction de son âge, sa morphologie et ses caractéristiques.

6. Il faut lui trouver un vétérinaire fiable

La relation de votre chien avec son vétérinaire est presque aussi importante que celle que vous entretenez avec votre médecin. Comme ce dernier, il va suivre votre chien tout au long de sa vie. Il faut donc qu'une relation de confiance se noue entre eux. Il faudra prendre en compte d'autres critères très importants pour choisir son vétérinaire. Parmi eux : la proximité avec votre domicile, les horaires d'ouverture et les tarifs appliqués vous aideront à faire le bon choix.

7. Il faut respecter la loi : laisse, muselière, propreté

En emmenant votre chien dans les lieux publics, vous devez respecter la loi en lui faisant porter une muselière (s'il fait partie des catégories 1 et 2), en le tenant en laisse et en ramassant ses déjections notamment. Dans certaines communes ou villes françaises par exemple, le non-respect du ramassage des déjections canines peut vous coûter une amende de plusieurs centaines d'euros.

8. il faut lui faire pratiquer de l'exercice

Proposer des jeux et des exercices à votre chien lui permet d'être stimulé physiquement, mentalement et au niveau des sens. De plus, cela lui évitera tous les risques liés au surpoids, l'obésité et augmentera son espérance de vie. Veillez cependant à ne pas lui faire faire n'importe quoi avec des séances de sport inadaptées. Une pratique trop intensive ou inadéquate avec sa morphologie, son âge peut avoir à l'inverse de graves conséquences sur sa santé. Il existe de nombreux sports canins qui, parmi cette liste, devraient faire le bonheur du chien et de son maître : agility, canicross, cani VTT ou encore flyball. N'oubliez pas, le sport doit rester un plaisir pour tout le monde. En respectant ceci, vous consoliderez sérieusement les liens qui vous unissent avec votre chien.

9. Il faut organiser votre temps

Un chien, surtout s'il est de nature dynamique, ne demeurera pas assis sur le canapé. Il a besoin d'exercice et d'une bonne éducation. Vous devez lui accorder toute l'attention et le temps nécessaires. L'important est de pouvoir concilier vie privée / vie professionnelle et les moments que vous allez pouvoir partager avec votre chien. A défaut, votre chien risque de s'ennuyer, de ne plus être heureux et même de développer des troubles comportementaux.

10. Offrez à votre chien une formation adéquate

A lire aussi : Les chiens célèbres et leurs races

Si vous venez d'adopter un chiot ou un chien âgé, il est conseillé de lui offrir une éducation de qualité. Si vous avez déjà des expériences réussies avec d'autres chiens, vous pourrez vous en occuper vous-même, sinon il peut être utile de faire appel à un professionnel. En effet, beaucoup de personnes pensent qu'élever un chien comme son enfant est la solution, mais c'est l'erreur la plus répandue. Entre les bonnes et mauvaises pratiques, le manque de patience, vous devez être capable de lui apprendre les ordres élémentaires (assis, couché...) ou la propreté. Les bases de l'éducation doivent être assurées pour garantir l'harmonie entre vous, votre chien et votre entourage.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation