Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

L'achat d'un chien auprès d'un éleveur

Acheter un chien dans un élevage n'est pas quelque chose d'anodin. L'animal comme la structure au sein de laquelle il a vu le jour doivent être étudiés de très près pour que la transaction soit satisfaisante pour toutes les parties, à commencer par le chiot lui-même.

L'achat d'un chien auprès d'un éleveur, cela ne s'improvise pas. L'adoption d'un chien elle-même est un choix qui doit être murement réfléchi. S'adresser au bon élevage est l'autre étape cruciale de la démarche.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à prendre la bonne décision s'agissant d'acheter un chien provenant d'un élevage.

Vente de chiots : ce qu'en dit la loi

La vente de chiots est une activité encadrée par la loi. En effet, l'ordonnance du 7 octobre 2015 sur la cession des chiens et chats est appliquée depuis le 1er janvier 2016.

D'après ce texte, un particulier ayant l'intention de vendre un chiot né chez lui est considéré comme un éleveur. A ce titre, il est tenu de se déclarer comme tel auprès de la Chambre d’Agriculture de son département. Il est également dans l'obligation de demander un numéro SIREN (Système Informatique du Répertoire des Entreprises), qu'il devra communiquer lorsqu'il souhaitera faire paraître une annonce de vente.

Ce numéro SIREN est donc la première des garanties dont dispose l'acheteur en s'adressant à l'éleveur.

Ladite ordonnance ne s'applique toutefois pas aux particuliers ne vendant pas plus d'une portée de chiens par an.

Comment choisir le bon élevage ?

Pour faire le meilleur choix possible lors de l'achat d'un chien auprès d'un éleveur, il y a un certain nombre de bons et de mauvais indicateurs à prendre en compte :

A lire aussi : "Combien coûte un chien ?"

  • l'éleveur doit vous laisser la possibilité de voir les parents du chiot. Si le géniteur n'est pas son chien, il vous montrera au moins des photos de lui.
  • il devra vous laisser visiter le chiot à plusieurs reprises : au moment du choix du chiot que vous réserverez, puis 1 ou 2 fois de plus jusqu'à ce que le jeune animal soit en âge d'être sevré (8 semaines minimum) et donc de vous être remis. L'idéal serait donc que l'élevage ne se situe pas excessivement loin de chez vous.
  • à votre arrivée à l'élevage, l'état des lieux vous renseignera sur sa qualité. Les installations, l'espace, les jouets laissés à la disposition des chiens et l'hygiène sont des marqueurs importants. Si vous voyez que l'élevage est surpeuplé, c'est mauvais signe. Il est difficile d'avoir des animaux épanouis et correctement soignés dans une telle configuration.
  • l'éleveur doit vous présenter l'ensemble des documents relatifs aux origines du chiot, ainsi qu'à sa santé.

Quels sont les pièges à éviter ?

En matière de vente de chiots comme dans toute autre activité, des prix excessivement bas doivent toujours inciter à la méfiance. Ensuite, si l'éleveur refuse de vous montrer les parents comme évoqué plus haut, il vaudra mieux chercher ailleurs.

Idem s'il ne vous laisse pas choisir votre chiot et passer suffisamment de temps avec lui pour observer son comportement. A contrario, si le fait que vous le manipuliez à volonté et que vous en fassiez de même avec les autres chiots ne le gêne pas, ce n'est pas non plus un indicateur positif.

Autre piège : s'adresser à un élevage non spécialisé. Autrement dit, on y trouve une multitude de races et, là encore, il y a le risque de ne pas avoir affaire à un éleveur qui maîtrise son sujet.

Un éleveur canin qui, à son tour, ne vous pose aucune question est également à éviter. Toute personne tenant un élevage digne de ce nom se soucie du bien-être de ses chiots, même (surtout) après leur vente. S'il se renseigne sur votre mode de vie (plutôt sportif ou sédentaire, espace disponible à la maison, présence ou pas d'autres animaux, enfants...) et votre expérience avec les chiens, c'est que l'avenir du chiot qu'il s'apprête à céder le préoccupe bien plus que l'aspect financier de son activité.

Quelles questions poser à l'éleveur ?

Posez un maximum de questions à l'éleveur pour en savoir plus sur son élevage et sur le chiot choisi. Renseignez-vous sur le comportement de l'animal et prenez le temps de l'observer. Demandez-lui également de vous décrire le caractère de ses géniteurs, car il influe sur celui du chiot qui a tendance à les imiter.

Voyez si ses chiens sont inscrits et/ou confirmés au LOF. Si vous souhaitez en faire de même avec votre futur chiot, ses géniteurs doivent l'avoir été. Pour finir, renseignez-vous sur les soins qu'il apporte aux chiens de l'élevage, le temps qu'il consacre à chacun d'eux, s'il joue avec eux et les promène suffisamment.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !