Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un refuge inondé par l’ouragan Dorian, une centaine de chiens et chats noyés !

Publié le 11/09/2019 à 10h42

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

L’impuissance était réelle. Le temps trop court. L’ouragan Dorian a frappé les Bahamas, et un refuge qui abritait près de 200 chiens et 85 chats. Le personnel n’a pas eu le temps de tous les mettre en sécurité. Le bilan est lourd, puisque 90 canidés et 7 félins ont trouvé la mort, noyés. La directrice des lieux est dévastée.

Le bilan est lourd. Le constat terrible. Un drame comme un ouragan en laisse souvent derrière lui. L’ouragan Dorian a été l’un des plus puissants jamais enregistré. En ce début septembre, il a frappé de nombreuses îles, à l’Est des États-Unis, avant de remonter vers le Canada, longeant la côte, mais perdant en intensité.

Il a frappé les Bahamas alors qu’il était toujours en catégorie 5. De quoi provoquer de nombreux dégâts et faire quelques victimes. Le refuge de la Humane Society of Grand Bahama n’a malheureusement pas tenu le choc.

Il abritait environ 190 chiens et 85 chats lorsque la tempête s’est déclarée. Une bonne partie d’eux ont dramatiquement péri. Elizabeth Burrows, la directrice du refuge, pensait pourtant ce dernier suffisamment solide pour résister aux vents. D’autant qu’il avait été construit en 2008, sur des fondations surélevées pour éviter le risque d’inondation. Il n’en fut rien.

Le personnel a entendu des chiens à l’agonie

Comme le relaye CNN, le personnel, sain et sauf, a désespérément tenté de sauver les nombreux animaux. Il n’a pas eu le temps suffisant de tous les faire sortir de là avant de gagner le grenier des lieux et d’attendre les secours. Les pleurs et hurlements de canidés et félins en passe de se noyer étaient insoutenables.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

En tout, ce sont 90 chiens et 7 chats qui ont trouvé la mort dans cette brutale inondation. Elizabeth se dit « brisée ». Elle se sent « si mal pour les gens qui nous avaient confié leurs animaux et que nous n’avons pas pu protéger. » La tempête n’a également pas épargné le matériel médical, le stock de nourriture et les véhicules du refuge. Tout est à reconstruire.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation