Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pourquoi mon chien pleure ?

Un chien peut pleurer pour diverses raisons, mais il ne faut pas faire preuve de trop d’anthropomorphisme, car les chiens ne pleurent pas toujours pour les mêmes raisons que nous.

Un chien qui pleure ne verse pas de larmes, bien entendu, non, il hurle, il couine, il gémit ou fait le loup ! Et les causes de tels comportements peuvent être multiples...

Les pleurs du chien : un moyen de communication

Le chien possède parmi ses nombreux outils de communication les vocalises pour s’exprimer. Dans de nombreux cas, c’est pour exprimer un mal-être, qu’il soit profond ou superficiel !

En effet, un chien qui pleure pour sortir ou un chien qui pleure devant son sac de croquettes sera un chien somme toute assez normal qui exprimera son impatience de manière ponctuelle. On pourra alors considérer ses pleurs comme étant superficiels et donc peu inquiétants.

En revanche, pour un chien qui pleure sans cesse, sans raison apparente et qui donc adopte ce comportement de manière excessive, là il sera temps de se poser les bonnes questions et d’agir plutôt que subir !

Pourquoi mon chien pleure ?

Pour comprendre pourquoi son chien pleure, il faudra bien observer les éléments qui déclenchent ce comportement mais aussi l’environnement dans lequel est le chien et ce qui l’entoure au moment des pleurs !

Mon chien pleure lorsqu’il est seul

On observe souvent ces comportements de pleurs la nuit pour les chiots qui viennent d’arriver dans leur nouveau foyer. Et on ne peut clairement pas leur reprocher ! Ils passent tout de même d’une fratrie soudée et rassurante 24h/24h à un environnement inconnu et exploré de manière solitaire.

Dans ce cas présent, il faudra, avant de ramener le chiot à la maison, préparer un nid douillet, récupérer de chez l’éleveur des serviettes ou plaids pour que le chiot retrouve des odeurs familières, etc.

Après l’arrivée à la maison, vous pourrez proposer à votre chien des colliers ou diffuseurs de phéromones apaisantes qui reproduisent celles que la mère émet à l’état naturel pour rassurer ses petits. C’est la marque Adaptil qui propose de nombreuses solutions (collier, comprimés, diffuseurs) pour résoudre les problèmes de stress, que ce soit chez les chiots ou les chiens adultes d'ailleurs.

Ces outils peuvent aider mais ne résolvent pas tout ! Pour que votre chiot ou votre chien soit plus serein la nuit, et lorsqu'il est seul de manière générale, même la journée, vous devrez par exemple réduire son espace de couchage, lui proposer un endroit refuge où il pourra se sentir en sécurité. Parallèlement à tout cela, vous devez également lui apprendre la solitude.

Par exemple, ignorez votre chien lorsque vous partez travailler, ne lui dites pas au revoir et ne le couvrez pas de caresses, cela aura plutôt tendance à le stresser qu'à le rassurer ! De même à votre retour, attendez que votre chien se calme avant de lui dire bonjour. Puis, donnez à votre chien des occupations en votre absence, faites-lui comprendre qu'être seul peut être positif en lui donnant par exemple un jouet type Kong rempli de friandises, etc.

Mon chien pleure lorsqu’il entend un son aigu

A première vue, cela peut paraitre drôle, mais les chiens communiquent entre eux et parfois, un son proche du bruit que pourrait faire un chien peut déclencher les « pleurs » du vôtre.

A lire aussi : "Gérer la peur de la laisse chez le chien"

C’est en effet le cas lorsque les chiens font le loup, ils répondent en général à un bruit qu’il estime similaire. Ceci est un comportement canin tout à fait naturel qui ne doit pas être supprimé, mais plutôt contrôlé si les "pleurs" deviennent excessifs. On mettra alors en place des indications de renoncement et d'arrêt.

Mon chien pleure lorsqu’il n’a pas mon attention

Ceci est un problème comportemental assez récurrent ! En effet, beaucoup de chiens comprennent rapidement que pleurer attire de suite l’attention de leur maître ! Ainsi, ils décident d’utiliser cette technique plus qu’efficace pour attirer l'attention !

Suite à cela, vous ne devez jamais répondre, car vous ne feriez que renforcer le comportement de votre chien.

Donc à part si cela vous amuse, ne validez pas votre chien lorsqu’il pleure pour attirer votre attention. Ignorez-le et attendez qu’il arrête pour lui proposer une interaction. Cela participe d'ailleurs à apprendre à votre chien à gérer correctement une émotion importante : la frustration !

Ainsi, votre chien comprendra que lorsqu’il pleure, vous l’ignorez, en revanche, lorsqu’il est calme et silencieux, vous vous occupez de lui !

Mon chien pleure parce qu’il s’ennuie

Un chien qui s’ennuie pourra le montrer de mille et une façons et vous en serez très rapidement informé ! En effet, les pleurs ne sont pas systématiques dans ces cas là, mais s’ils sont accompagnés de destructions, d’activités de substitution, d’aboiements excessifs. Vous pouvez être sûr que votre chien vous fait passer un message : occupe-toi de moi, promène-moi, stimule-moi, bref ! Fais quelque chose !

Loin de vouloir renforcer le conditionnement vu dans le point précédent, il s’agit ici de répondre correctement aux besoins de son chien et de le combler à la hauteur de ses attentes.

Un chien n’est pas une peluche ou une simple alarme en cas d’intrusion, vous devez répondre à ses besoins physiques, mentaux, sociaux et olfactifs pour qu’il soit bien dans ses pattes, au quotidien !

Mon chien pleure par douleur

Si vous avez un chien âgé, vous pouvez aussi vous inquiéter de sa bonne santé s’il se met, du jour au lendemain à pleurer sans raison apparente ! Filez chez le vétérinaire pour écarter une éventuelle maladie ou un quelconque problème physique.

Ne vous inquiétez donc pas de l’apparition de comportements nouveaux, ils sont clairement en lien avec l’âge avancé de votre toutou. Cependant, cela ne vous empêche bien entendu pas d’aller consulter votre vétérinaire pour vérifier cette hypothèse.

En résumé, que faire si mon chien pleure ?

  • Si cela arrive du jour au lendemain sans prévenir, rendez-vous chez votre vétérinaire pour qu’il puisse examiner votre animal et déceler une éventuelle maladie qui engendrerait chez votre toutou une douleur
  • Ne renforcez pas votre chien en essayant de le calmer ou le rassurer lorsqu’il agit ainsi
  • Ne le grondez pas non plus et cherchez plutôt à identifier la cause d’un tel comportement pour le régler en profondeur
  • Apprenez à votre chien à gérer la solitude, d’une part, mais aussi la frustration pour qu’il accepte plus naturellement et sereinement les diverses situations qui s’imposent à lui

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !