Un éleveur abandonne ses chiots malades : l’association s’acquitte des 6 200 euros de soins vétérinaires

La RSPCA a lancé un appel aux dons pour aider à financer les frais vétérinaires engendrés pour ces 3 adorables chiots atteints du parvovirus. Les pauvres bêtes ont été lâchement abandonnées par leur éleveur en raison de leurs problèmes de santé. Un acte non isolé pour l’association en charge des petits canidés.

Illustration : "Un éleveur abandonne ses chiots malades : l’association s’acquitte des 6 200 euros de soins vétérinaires"

La RSPCA Essex South, Southend & District Branch, s’est vue confier 3 jeunes Cockapoos à la fin du mois de juin 2022. Les malheureux montraient des signes évidents de la maladie mortelle et extrêmement contagieuse du parvovirus, qui s’attaque aux intestins de l’animal.

« Les chiots nous sont venus d'un éleveur via un tiers et nous sommes terriblement inquiets de voir de plus en plus de cas souffrants du même virus hideux », a déclaré Kathy Butler, la directrice du refuge, au Mirror.

Huey, Louie et Chloé ont été conduits d’urgence à la clinique vétérinaire. Leur état était en effet plus que préoccupant.

Des soins lourds et coûteux

Huey était le plus faible des 3. Il avait en effet du mal à garder la tête haute et à s’alimenter. « Le personnel l'a nourri peu et souvent, mais son petit corps d’un kilogramme seulement a été battu par cet affreux virus », a déploré Kathy.

Quant à Louie et Chloé, ils ont été sondés afin de recevoir tous les nutriments dont ils avaient besoin. « Ils avaient des médicaments antiviraux coûteux pendant 3 jours ainsi que des fluides continus et des soins de soutien. Certains membres de la clinique ont dû faire manger Huey toutes les 2 heures, puis s'asseoir avec lui pour lui porter la tête. Cela a été vraiment délicat », a ajouté Kathy.

Quelques jours plus tard, la RSPCA a vu arriver un autre chiot Cockapoo dans le même état de santé. La facture des traitements s’élève à ce jour à plus de 6 200 euros pour les 4 bébés. Une somme plus que conséquente pour une organisation qui ne vit que de dons.

L’association a donc lancé un nouvel appel pour aider à financer ces frais coûteux et ainsi continuer à prendre soin des petits canidés.

« Le parvovirus est une infection horrible et, malheureusement, il peut tuer très rapidement de jeunes chiens non vaccinés. Cependant, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les sauver », a conclu Kathy.

A lire aussi : Fête et montagne de cadeaux pour le départ à la retraite d'un chien ayant assuré la sécurité d'un aéroport pendant 10 ans

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 28/07/22

    l'enc...d'éleveur qui abandonne les petits car il ne veut pas les soigner....j'espère que celui-ci sera retrouvé car c'est lui qui devrait payer TOUS les soins !!!! merci de bien les "chouchouter" et j'espère du fond du coeur qu'ils seront sauvés

      Répondre   Signaler


  • Image de profil