Un Corgi survit miraculeusement à un tir de balle entre les 2 yeux, une enquête est en cours

Les actes de maltraitance sont monnaie courante pour l’association Pennsylvania Society for the Prevention of Cruelty to Animals (PSPCA). Néanmoins, cette fois-ci, le canidé victime a fait preuve d’une résilience hors pair et émeut par sa gentillesse malgré ce qu’il a traversé.

Illustration : "Un Corgi survit miraculeusement à un tir de balle entre les 2 yeux, une enquête est en cours"

Arthur est un Welsh Corgi Pembroke qui a eu beaucoup de chance dans son malheur. Le 14 juillet 2022, un couple l’a trouvé dans sa propriété située dans le comté du Lancaster, en Pennsylvanie aux États-Unis.

Le toutou était passé sous la clôture et demandait de l’aide. Au début, les résidents ont pensé qu’Arthur s’était blessé à la tête en se faufilant sous le grillage.

4 jours plus tard, le 18 juillet, les bons samaritains ont confié le malheureux au refuge Main Lain Animal Rescue, partenaire de la PSPCA (Société pour la Prévention de la cruauté envers les animaux).

Lors de l’examen médical, les vétérinaires ont découvert qu’il souffrait d’un traumatisme bien plus important qu’il n’y paraissait, rapporte People.

Un verdict déconcertant

« La blessure sur la tête d'Arthur était grande et couverte de débris. Il souffrait trop pour un examen complet, alors on lui a administré des analgésiques et des antibiotiques », a expliqué un soigneur.

Le lendemain, il a sédaté Arthur pour nettoyer la lésion sans lui causer de douleurs supplémentaires. C’est là qu’il a détecté que le malheureux avait des éclats de balle dans son crâne.

Par chance, elle n’avait pas atteint son cerveau, mais avait engendré des dommages aux voies respiratoires et à la gueule. Par ailleurs, Arthur était infesté de puces, anémique, et avait une otite.

A lire aussi : La vidéo d’une chienne endeuillée qui retrouve la joie de vivre grâce à une surprise de sa maîtresse

Arthur reçoit toute l’attention des bénévoles et des vétérinaires. Aujourd’hui, il se sent mieux et se remet au refuge. « Nous espérons qu'Arthur se rétablira complètement. Mais en attendant, c'est le garçon le plus doux et le plus amical qui soit », a déclaré un porte-parole.

L’enquête menée par la PSPCA a permis de révéler que le Corgi appartenait à des fermiers résidant non loin du lieu de sa découverte. Aucun d’eux n’est soupçonné d’avoir infligé l’acte de cruauté. Néanmoins, ils ont tout de même cédé leur animal au refuge après avoir expliqué qu’Arthur avait l’habitude de s’échapper.

L’auteur des faits est donc toujours activement recherché.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil