Un chien attaché dans le froid, au milieu de ses excréments et sans nourriture. La Fondation 30 Millions d'Amis intervient !

Publié le 18/02/2021 à 09h56

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Un chien attaché dans le froid, au milieu de ses excréments et sans nourriture. La Fondation 30 Millions d'Amis intervient !"
Photo d'illustration

La Fondation 30 Millions d’Amis a porté secours à un chien attaché dehors, dans le froid et totalement négligé. Sa propriétaire, qui a affirmé ne pas avoir les moyens d’assurer ses soins, a accepté de le céder. Le canidé a été confié à une famille d’accueil.

C’est la fin du cauchemar pour Nox, un Epagneul Breton de 3 ans qui vivait dans des « conditions catastrophiques ». Ces mots sont de Flore, enquêtrice pour la Fondation 30 Millions d’Amis, dont les équipes ont procédé à son sauvetage.

Le chien était attaché à l’extérieur en permanence dans la propriété de sa maîtresse, à Nuncq-Hautecôte (62). Ne disposant que d’un semblant d’abri troué et chancelant, il était exposé au froid et aux intempéries, comme le rapporte la Fondation sur son site web ce mercredi 17 février.

Nox ne disposait pas de couverture et évoluait au milieu de ses déjections. Ses gamelles étaient désespérément vides et il ne bénéficiait visiblement d’aucune forme de soin depuis longtemps. « Il était plein de puces, il lui manquait des poils sur le dos. Sans oublier les croûtes… il y en avait beaucoup ! », précise, en effet, l’enquêtrice de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Un chien d’une « gentillesse absolue » malgré tout ce qu’il a enduré

Sa propriétaire a expliqué que sa situation financière ne lui permettait pas de l’emmener chez le vétérinaire. Elle a laissé l’association prendre l’animal en charge.

A lire aussi : Des agriculteurs incrédules célèbrent la naissance de leur "chien extraterrestre", un Labrador tout vert !

Après avoir été soigné, l’Epagneul Breton a été confié à une famille d’accueil auprès de laquelle il réapprend à vivre comme il aurait dû le faire depuis toujours ; à l’abri des conditions météo difficiles, entouré d’amour et de bienveillance. Il poursuit également son éducation, lui qui n’a pu s’empêcher d’uriner quand on lui a mis une laisse

Flore ajoute qu’il est « d’une gentillesse absolue ».

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 19/02/21

    elle n'a pas les moyens de subvenir aux besoins du chien....mais on a jamais forcé quelqu'un à prendre un animal. Quelle honte !!!!!!!!!! et les voisins ne pouvaient pas signaler le cas de la chienne bien avant ??? j'espère que cette sa...e sera condamnée (????) et surveillée de très près afin qu'elle ne reprenne pas un animal. J'espère que cette gentille chienne trouvera très vite une gentille famille pour la vie

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/02/21

    Cette personne est un monstre qui devrait être sanctionnée pour lui passer l envie de recommencer

     Répondre  Signaler


Articles en relation