Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pour ces vétérinaires, tout est dans les câlins

Publié le 08/01/2019 à 14h21

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Pour ces vétérinaires, tout est dans les câlins" © Kayleen Campbell

L'échange de tendresse qu'a eu Kayleen Campbell avec une adorable chienne sénior est le genre d'expérience qui ne fait que renforcer sa passion pour le métier de vétérinaire.

D'habitude, quand un chien se retrouve chez le vétérinaire et qu'il doit, en plus, subir un prélèvement sanguin, il n'en mène pas large. Ce n'est assurément pas le genre d'expérience que nos amis à 4 pattes préfèrent. Néanmoins, Kayleen Campbell a eu affaire à une chienne dont le comportement était totalement différent et l'a agréablement surprise, comme le raconte The Dodo.

A lire aussi : "Les consultations vétérinaires fondamentales pour mon chiot pendant sa première année"

Kayleen Campbell travaille dans une clinique vétérinaire d'urgence. Un jour, elle devait participer à un prélèvement de sang chez une chienne sénior. Le soin terminé, elle a été chargée de maintenir la pression sur la veine jugulaire de l'animal, le temps que le saignement cesse.

La chienne, âgée de 12 ou 13 ans, semblait toutefois apprécier cette situation et pensait sans doute que Kayleen lui faisait un câlin en gardant les mains sur son cou. Ce qui devait être un court maintien de la veine pour arrêter l'écoulement sanguin s'est donc transformé en une longue et émouvante étreinte que la collègue de Kayleen n'a pas manqué d'immortaliser en prenant quelques photos.

Par ailleurs, comme l'explique The Dodo, le personnel de cet hôpital vétérinaire a l'habitude de caresser et d'embrasser les animaux qu'ils soignent pour les réconforter. Kayleen elle-même indique que c'est aussi ce qui fait qu'elle aime autant son travail, au moins autant que le fait de prendre part au diagnostic et à la guérison des quadrupèdes malades.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 09/01/19

    bien...ainsi les animaux sont moins "paniqués" et quand ils doivent revenir à la clinique, ils savent qu'ils sont en sécurité

     Répondre  Signaler