Nouveau vol à main armée d'un Bouledogue Français, dernier épisode d'un phénomène touchant stars et anonymes

Les vols de Bouledogues Français se multiplient et sont de plus en plus violents. Leurs auteurs n’hésitent pas à utiliser des armes à feu pour menacer les propriétaires. C’est ce qui s’est passé le weekend dernier en Californie, dernier fait en date d’une tendance qui touche aussi les célébrités.

Illustration : "Nouveau vol à main armée d'un Bouledogue Français, dernier épisode d'un phénomène touchant stars et anonymes"

Samedi dernier, une jeune femme et sa mère ont été attaquées par un groupe d’individus armés qui ont enlevé leur chien à Castro Valley, ville californienne située à une trentaine de kilomètres de San Francisco. Le canidé en question s’appelle Tito et est un Bouledogue Français, rapportait Newsweek le 16 janvier.

L’agression a eu lieu à 17h30 locales, précise le communiqué du bureau du shérif du comté d’Alameda. 4 ou 5 personnes se trouvaient à bord d’un crossover qui s’est arrêté au niveau des victimes. 3 d’entre eux tenaient des armes à feu. Ils se sont emparés du quadrupède et d’un sac à main contenant un portefeuille et des clés, avant de prendre la fuite.

Ils ont revenus plus tard, durant la nuit, chez cette même famille pour voler une voiture garée devant le domicile. D’après les forces de l’ordre, le véhicule utilisé par les ravisseurs est volé et est impliqué dans plusieurs autres cambriolages à main armée. Le bureau du shérif poursuit son enquête et espère retrouver Tito au plus vite, pour le remettre à ses propriétaires.

Une race canine victime de son succès

Ce n’est pas la première fois qu’un Bouledogue Français est enlevé aussi violemment ces derniers temps. C’est même devenu un phénomène de plus en plus préoccupant aux Etats-Unis. La race est spécifiquement ciblée pour plusieurs raisons, comme le rappelle TV5 Monde ce lundi.

Le Bouledogue Français est victime de son succès, notamment auprès des stars. Leonardo DiCaprio, Reese Witherspoon ou encore Chrissy Teigen figurent parmi la longue liste de propriétaires célèbres. La demande est plus forte que jamais, mais ces chiens ne sont pas assez nombreux, car les portées sont généralement réduites.

C’est ce qu’indique à l’AFP Brandi Hunter Munden, vice-présidente de l'AKC (American Kennel Club), qui ajoute que « le fait qu'ils soient de plus en plus populaires explique la hausse du nombre des vols. Mais le recours à la violence est un phénomène nouveau et inquiétant ».

Le Bouledogue Français suscite également la convoitise des malfaiteurs en raison de sa petite taille, ce qui en fait une cible plus « pratique », mais aussi et surtout parce qu’il peut être revendu autour de 4000 dollars.

C’est donc l’appât du gain qui avait conduit 2 individus à tirer sur Ryan Fischer, promeneur des chiens de Lady Gaga, pour se saisir de 2 des chiens de la chanteuse et actrice en mars 2021. Heureusement, Koji et Gustav avaient fini par être retrouvés sains et saufs.

Autorités et experts appellent à la vigilance

Plus au nord, à Oakland, une habitante du nom de Marieke Bayens s’était retrouvée avec un pistolet contre la figure, alors qu’elle promenait Merlyn le chien d’une amie. L’attaque avait eu lieu le 26 novembre dernier en fin d’après-midi.

Plus récemment, fin décembre, un Bouledogue Français de 8 ans répondant au nom de Luca avait été arraché des bras de Robert Marinelli à quelques pas de Sunset Boulevard. L’homme avait reçu des coups, avant d’être traîné par le véhicule des assaillants.

Il y a un an, c’était une Sarah Vorhaus au visage couvert de bleus et de bosses qui relatait le vol brutal de Chloe, sa jeune femelle Bouledogue Français de 5 mois, à San Francisco.

A lire aussi : 2 Bergers Australiens sourds et aveugles extirpés d'un élevage irresponsable (vidéo)

Autorités et spécialistes invitent donc les maîtres à se montrer vigilants face à cette vague d’enlèvements. Ils appellent les propriétaires qui n’ont pas fait pucer leurs chiens à le faire, à leur faire porter un collier GPS et à sécuriser les issues du domicile, entre autres précautions. Ils recommandent également de s’abstenir de publier des photos « facilement géolocalisables » de son animal de compagnie sur les réseaux sociaux.

Photo de Mojito "Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 17/01/22

    lamentable !!! j'espère que TITO sera vite retrouvé et que nous le saurons (et tous les autres cités dans la fiche ont-il été retrouvés depuis ???)

      Répondre   Signaler


  • Image de profil