Le récit héroïque de Bläsz, un chien méconnu ayant sauvé des dizaines de vaches lors d'inondations en 1953

A l’occasion du triste anniversaire du raz-de-marée dévastateur ayant sévi sur les Pays-Bas au début des années 1950, un village va se doter d’une statue à l’effigie d’un héros à 4 pattes s’étant illustré à l’époque. Grâce à Bläsz, chien de ferme, des dizaines de vaches avaient survécu aux inondations.

Illustration : "Le récit héroïque de Bläsz, un chien méconnu ayant sauvé des dizaines de vaches lors d'inondations en 1953"

Survenu en 1953, le raz-de-marée en mer du Nord est l’une des pires catastrophes naturelles que l’Europe ait connues. Plus de 1800 personnes avaient perdu la vie aux Pays-Bas, et 700 autres entre la Belgique et l’Angleterre, également touchées. C’est dans ce terrible contexte qu’un courageux chien avait marqué les esprits en portant secours à un premier troupeau de vaches, puis à un second. Le tout en se mettant lui-même en grand danger et sans avoir été incité à agir.

Bläsz – c’est son nom – est décédé en 1955, mais son souvenir est resté intact à Scharendijke, village néerlandais où il avait vécu. C’est d’ailleurs là qu’une statue à son effigie sera installée, 70 ans après les faits. Une information rapportée par NL Times.

Le canidé avait été élevé par le maire de la commune avant d’être adopté par des fermiers locaux, les De Jonge. Bläsz « était un chien très charmant », raconte Rinus Hubregtse, un habitant de Scharendijke. Le quadrupède avait très vite appris à conduire le troupeau de vaches de ses maîtres et excellait dans la discipline.

Illustration de l'article : Le récit héroïque de Bläsz, un chien méconnu ayant sauvé des dizaines de vaches lors d'inondations en 1953
Zeeuws Archief

« Sans lui, les vaches n’auraient pas survécu »

Au moment du raz-de-marée de février 1953, la famille avait tenté en vain de faire sortir Bläsz de la grange alors que les flots menaçaient l’exploitation agricole. Au lieu de chercher à se mettre à l’abri, le chien avait rejoint les vaches en courant pour les déplacer. En quelques heures, il avait réussi à les rassembler et à les positionner sur une digue. « Sans lui, les vaches n’auraient pas survécu », assure Rinus Hubregtse.

La mission de Bläsz n’était pas encore remplie pour autant. Tout de suite après, il s’était rendu à la ferme voisine pour sauver les bovins qui étaient cernés par les flots. Rinus Hubregtse dit ne pas connaître le nombre exact de vaches sauvées ce jour-là par le brave toutou, mais il parle de « plusieurs dizaines » d’animaux.

Bläsz avait reçu la visite de la reine Juliana après la catastrophe. Elle lui avait même serré la patte.

A lire aussi : La vidéo hilarante d’un chien talentueux dansant en rythme avec son propriétaire

Une œuvre en papier mâché et une statue de pierre pour honorer sa mémoire

Des décennies plus tard, Miems van Citters, artiste et fille du maire de l’époque, a réalisé une sculpture en papier mâché représentant Bläsz. Un modèle ayant servi de base à la conception de la statue de pierre devant être inaugurée Scharendijke.

C’est aussi cette même Miems van Citters qui s’était occupée du chien après son double sauvetage.

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 06/02/23

    Merci de rendre hommage mais un peu tard à cet adorable chien ????❤️

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 06/02/23

    oui, je pense également que l'hommage aurait pu être rendu beaucoup mais beaucoup plus tôt ....attendre 70 ans pour lui consacrer une statue, c'est un peu long !!!! (bravo en tous cas pour tous ce que tu as fait)

      Répondre   Signaler


  • Image de profil