Fier d'avoir trouvé le plus gros bâton possible ce chien ne repartira pas sans lui !

Publié le 21/01/2020 à 15h24

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Fier d'avoir trouvé le plus gros bâton possible ce chien ne repartira pas sans lui ! "
© Natalie Keegan

Bien qu’assez petit, Frankie est un chien qui tente de dénicher des bâtons toujours plus gros les uns que les autres. Un jour, le canidé appartenant à Natalie Keegan a trouvé…un arbre ! Il a tout fait pour le ramener chez lui…

« Tout Bourgeois veut bâtir dans les grands Seigneurs. » Ce vers, tiré d’une fable de Jean de la Fontaine, irait à merveille à Frankie. Ce chien, plutôt court sur patte, n’en a cure de sa petite taille et aime se prendre pour un géant.

Du moins, il aimerait que rien ne lui résiste. A l’image de ce gros bâton déniché au cours d’une de ses promenades. Son passe-temps favori, comme l’atteste Natalie Keegan, sa maîtresse : « Frankie cherche constamment des bâtons et, plus ils sont gros, mieux ils sont », lance-t-elle à The Dodo.

Dès lors, chaque sortie est l’occasion, pour le chien, de trouver le plus gros bâton du monde. Avec l’objectif de le ramener chez lui. Dernièrement, Frankie a trouvé un bâton ressemblant à…un arbre. « Ses yeux se sont illuminés quand il a essayé de le faire sortir » du sous-bois.

Il a traîné l’arbre pendant 45 minutes

Natalie raconte que son canidé a « traîné » cet arbre pendant 45 minutes. Persuadé qu’il pourrait le ramener chez lui. La difficulté de le tirer ne l’empêchait pas d’y croire plus que tout. En vain. Natalie a dû mettre fin à cette improbable lutte pour ramener Frankie à la raison.

A lire aussi : Un propriétaire de Shiba-Inu filme le talent caché de son chien capable de se transformer en statue !

Un Frankie déterminé à chercher encore plus gros lors de ses prochaines balades. « Je ne pense pas que nous battrons cette trouvaille », avoue pour sa part Natalie, amusée. Cela paraît effectivement difficile.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation