Durement marquée par un terrible accident dans lequel elle a perdu son chien, cette femme dévoue sa vie entière aux chiens errants

Publié le 09/09/2020 à 19h16

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

En Russie, une jeune femme a choisi de consacrer sa vie aux chiens errants, notamment en les accueillant dans son petit appartement et en les aidant à trouver des familles. Une façon pour elle de mieux vivre la perte de son chien, survenue il y a 15 ans.

Fille d’un couple de mathématiciens, Anastasia Pomorina, 33 ans, était promise à une belle carrière en tant qu’ingénieur informatique, mais après ses 6 ans d’étude, elle a choisi une tout autre voie. La jeune moscovite est devenue coach sportive et s’est spécialisée dans différentes disciplines, dont le canicross.

C’est justement en allant prendre part à une compétition de canicross que sa vie a basculé. Elle avait alors 18 ans. Elle s’était rendue en Belgique avec son chien Ringo, mais en chemin, un terrible accident de voiture a eu lieu. Le quadrupède n’y a pas survécu. Anastasia a failli mourir elle aussi. Le drame lui a fait perdre une partie de la mémoire et lui a occasionné de multiples fractures.

Dès lors, elle a décidé de mettre tout en œuvre pour sauver les chiens en difficulté, comme le rapporte le Washington Post. A chaque fois qu’elle voit un animal errant, elle le recueille, en prend soin, puis s’emploie à lui trouver une famille. Elle en fait de même avec les chats.

Dans son deux-pièces à Moscou, elle a disposé des couchages pour 15 chiens et 13 chats. Certains sont aveugles, d’autres étaient jadis maltraités. Aujourd’hui, ils sont en sécurité et heureux à ses côtés.

Anastasia fait partie d’un petit réseau comportant 6 sauveteuses d’animaux en détresse, baptisé Fluffy Help. Comme elles, les Russes sont de plus en plus nombreux à s’organiser pour venir en aide aux chiens et chats errants.

A lire aussi : Deux lionceaux rejetés par leur mère parviennent à survivre, nourris et aimés par une femelle Berger Allemand !

Durant l’ère soviétique, les autorités les abattaient sans ménagement, notamment à l’approche des grands évènements internationaux. En 2001, le gouvernement a lancé un programme de capture-stérilisation-retour, puis la construction de refuges municipaux supplémentaires.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

Articles en relation