Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications

Au Texas, la propriétaire d’un chiot disparu, alors qu’elle l’avait confié à une pension, a pu le retrouver une dizaine de jours plus tard. Entretemps, elle et sa mère ont été placées en garde à vue, alors que l’établissement dit enquêter sur le vol de l’animal.

Illustration : "Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications"

C’est une histoire incroyable que Kjihla Evans a vécue après avoir placé sa jeune chienne dans une pension pour partir en vacances. Le chiot y a été enlevé, avant d’être retrouvé par sa maîtresse après maints rebondissements. Un récit rapporté par Click 2 Houston le jeudi 23 juin.

Illustration de l'article : Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications
Click 2 Houston

Le samedi 11 juin, cette habitante du comté de Harris, au Texas, avait laissé ses 4 chiens Cane Corso à la clinique vétérinaire locale Abbott, qui propose un service de pension. Kjihla Evans devait, en effet, partir une semaine au Mexique.

A son retour le 18 juin, et quand elle est venue chercher ses animaux de compagnie, la plus jeune, Blue, manquait à l’appel. Le personnel de la clinique lui a annoncé que le chiot de 4 mois avait disparu le 12 juin, entre 14 et 18 heures. Kjihla Evans était sous le choc. Sa chienne s’était volatilisée depuis près d’une semaine, et elle ne l’apprenait qu’alors.

Les employées lui ont dit que Blue avait probablement été volée et qu’ils avaient prévenu les forces de l’ordre. Ils affirmaient également avoir tenté quotidiennement de la joindre, mais sans succès. Kjihla Evans, de son côté, maintient qu’on ne l’a jamais appelée ni informée par mail.

Ce jour-là, elle était accompagnée de sa mère. Elles ont appelé la police, car le personnel de la clinique vétérinaire tardait à leur remettre les documents demandés et elles n’étaient pas convaincues par ses explications. Le ton est monté, et lorsque le policer est arrivé, les employées les ont accusées de les avoir insultées, harcelées et menacées. Kjihla Evans et sa mère ont été menottées, plaquées au sol et placées en garde à vue pendant 24 heures…

Illustration de l'article : Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications
Click 2 Houston

Blue revendue sur un parking près de la pension

Les responsables de l’établissement ont indiqué ne pas avoir de caméra de surveillance à l’intérieur, mais qu’ils ont ouvert une enquête et envisagent de passer tous les membres du personnel au détecteur de mensonge. L’un d’eux pourrait être complice du vol, selon eux.

Kjihla Evans, elle, ignorait totalement où se trouvait sa chienne pendant 4 longs jours, jusqu’à cet appel inattendu de la part d’une dame le mercredi 22 juin. Cette dernière lui expliquait qu’elle venait d’acheter une petite femelle Cane Corso à un homme qui la vendait sur un parking, à quelques pas de la clinique vétérinaire Abbott. Elle avait ensuite vu l’avis de recherche et compris que l’animal en sa possession était Blue.

Illustration de l'article : Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications
Click 2 Houston

Soulagée, Kjihla Evans a pu récupérer sa chienne le lendemain, jeudi 23 juin. Elle l’a emmenée chez le vétérinaire pour un examen complet. Fort heureusement, Blue se portait très bien.

A lire aussi : Une photographe offre des séances photo émouvantes aux propriétaires et leurs animaux de compagnie en fin de vie

Illustration de l'article : Confié à une pension, un chiot disparaît mystérieusement et sa propriétaire se fait arrêter en demandant des explications
Click 2 Houston

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 24/06/22

    c'est quand même dingue le comportement de la clinique et celui de la police de menotter la mère et la fille et les plaquer au sol !!!! le principal c'est que BLUE soit "rentrée"

      Répondre   Signaler


  • Image de profil