Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Chiens morts de déshydratation dans un chenil au Canada : le propriétaire plaide coupable

Chiens morts de déshydratation dans un chenil au Canada : le propriétaire plaide coupable

Publié le 10/05/2017 à 11h45

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Chiens morts de déshydratation dans un chenil au Canada : le propriétaire plaide coupable"

Il y a 8 mois, 14 chiens avaient trouvé la mort dans un chenil du Saskatchewan suite à la défaillance du système de ventilation de l’établissement. Le propriétaire des lieux a plaidé coupable à des accusations de négligence lors du procès qui s’est ouvert ce mardi. Il encourt une amende de plusieurs milliers de dollars.

En septembre 2016, la police découvrait 14 cadavres de chiens dans le chenil Playful Paws, situé à Saskatoon dans la province du Saskatchewan au Canada. L’établissement proposait des services de garde pour les familles devant se séparer brièvement de leurs chiens pour diverses raisons (vacances, hospitalisation, etc.).

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Une défaillance au niveau du dispositif de ventilation avait provoqué une émission continue d’air chaud dans le bâtiment où se trouvaient les animaux, qui sont morts d’épuisement et de déshydratation.

Accusé de négligence, Dave Deplaedt, un homme de 50 ans en charge du chenil Playful Paws, a plaidé coupable ce mardi lors de son procès. Une amende de 19 600 dollars canadiens (13 000 euros environ) a été requise à son encontre par le procureur de la Couronne.

D’après Radio Canada, l’avocat de Dave Deplaedt a déclaré que ce dernier « n'était pas au courant des faits qui ont mené à la tragédie ». Il aurait présenté ses excuses aux propriétaires des chiens décédés, reconnaissant que lui et son équipe avaient « échoué de la pire manière qui soit ».

L’annonce du verdict a été reportée. Nous vous en tiendrons informés.

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !