Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Emotion
  5. Attristé par la mort de son amie, il comble le manque avec une peluche à son effigie

Attristé par la mort de son amie, il comble le manque avec une peluche à son effigie

Publié le 08/08/2017 à 17h05

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Attristé par la mort de son amie, il comble le manque avec une peluche à son effigie"

L'amitié entre animaux existe, elle peut être très forte et très émouvante, et ce, quelles que soient les origines de chacun. Paddy, un chihuahua s’est lié d’amitié avec un bébé chèvre et malgré sa mort, ses sentiments n'ont pas changé.

Paddy a été secouru alors qu’il essayait de traverser une autoroute à 4 voies. Il était maigre et fragile et ne cessait de trébucher et de tomber à cause d’un mauvais alignement d’une vertèbre. Handicapé, il a été adopté par une famille qui comprenait sa situation et prête à lui offrir une vie heureuse. Quelques mois après, ses propriétaires adoptaient une nouvelle arrivante, Lily, une chèvre, elle aussi mal en point.

Lily était la plus menue d’une portée de triplées. Lorsqu’elle était dans le ventre de sa mère, ses pattes n’avaient pas assez d’espace pour se développer correctement. Rejetée dès la naissance, sa mère s’est occupé de ses sœurs mieux portantes. On l’a alors emmenée chez un vétérinaire pour essayer de la sauver. Malheureusement, celui-ci n’avait ni le temps ni les moyens de l’aider, et comptait l’euthanasier, jusqu’à ce qu’il finisse par trouver quelqu’un qui voulait l’adopter.

Janell Jensen a reçu un appel du vétérinaire. Il lui a demandé si elle voulait prendre Lily et elle a tout de suite accepté. Janell et son mari savaient que s'occuper de Lily ne serait pas chose aisée, mais "ils devaient essayer". Le couple a l’habitude d'accueillir des animaux en détresse et d’essayer de les aider. A son arrivée, Paddy s’est aussi mobilisé pour l’aider.

« Lorsque nous avons adopté Lily, Paddy l’a prise sous son aile. Il la lavait après chaque biberon de lait qu’elle buvait, ce qui se produisait, au début, toutes les heures », raconte Jensen. « Il a persisté à lui tenir compagnie ; elle était comme son bébé chèvre. Lily aussi exprimait une certaine affection envers Paddy. Ils s’aimaient et étaient très proches. »

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

Tous 2 avaient des problèmes d’équilibre, mais cela ne les a jamais empêchés de courir dans la maison, de sortir des jouets de la corbeille à jouets et de s’arrêter de temps en temps pour se faire des câlins. Ils étaient les meilleurs amis du monde et se comprenaient parfaitement.

Lily s’arrangeait avec ses petites pattes comme elle le pouvait durant ses premiers 4 mois d’existence, mais en grandissant, son corps était devenu trop lourd. Ses petites pattes ne supportaient plus son poids.

Sa famille lui a alors offert la possibilité de se mouvoir au quotidien à l'aide d'une chaise roulante. Puis lorsqu’elle est devenue trop lourde pour se déplacer sur sa chaise roulante, ils ont alors modifié son appareil en fonction. Paddy et ses propriétaires se dévouaient tous les jours pour aider Lily, jusqu’à ce qu’un jour, elle perde l’usage de ses pattes.

Elle est morte en Février à l’âge de 15 mois. Toute la famille était attristée, et Paddy était désemparé. Il venait de perdre sa meilleure amie.

Il était clair que Lily manquait à Paddy, sa famille se consacrait alors à lui donner l’attention nécessaire pour combler le vide et alléger sa peine. « Nous étions tous tristes de la mort de Lily. Elle faisait partie de la famille », confie Jensen.

Pour le réconforter, la tante de Paddy lui a envoyé une chèvre en peluche pour qu’il lui fasse des câlins comme il le faisait à Lily. Lorsque Jensen a ouvert le colis et que Paddy a vu la peluche, il l’a tout de suite prise et a commencé à l’enlacer. Il semblait content que la peluche ressemble à Lily.

Lily manque toujours à Paddy mais la peluche aide beaucoup le Chihuahua à dépasser sa perte en lui rappelant sa présence.

2704 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Pitch a écrit : 23/09/18

    Les liens qui existent entre chaque espèce animale sont forts .
    Alors , cessons d' en caresser et choyer certains , et d' en manger d'autres . TOUS sont sensibles et souffrent .

     Répondre  Signaler