Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La gale du chat

La gale… tout le monde en a déjà entendu parler, mais qu'en est-il réellement ? D'origine parasitaire, il existe plusieurs types de gales, spécifiques ou non, transmissibles à l'homme ou non… Les chats eux aussi peuvent être porteurs de petits parasites, mais lesquels ? Est-ce grave ? Comment les soigner ? Retrouvez tous nos conseils.

La gale, qu’est-ce que c'est ?

Le terme de gale rassemble des affections parasitaires dues à de petits acariens de la peau. Ces parasites creusent des galeries dans l'épaisseur de la peau ce qui engendre de fortes démangeaisons (prurit) chez votre chat.

Les gales sont toujours des maladies contagieuses. Elles peuvent pour certaines être contagieuses entre animaux de la même espèce (entre chats par exemple), entre animaux d'espèces différentes (chien et chat par exemple) ou entre un animal et l'homme (on parle alors de zoonose).

Elles peuvent aussi avoir des modes d'infestation différents : par voie directe, c'est à dire par contact entre deux animaux, ou par voie indirecte, c'est-à-dire par contact avec des objets ou du matériel infestés (litière, panier, collier…).

Quelles sont les différentes gales du chat ?

Il existe plusieurs types de gale chez le chat : une gale auriculaire et une gale du corps.

La gale du corps est peu fréquente, due à Notoedres cati, elle touche surtout des chats qui vivent dans des zones chaudes. Transmissible entre chats, mais aussi à l'homme, c'est une zoonose.

La gale otodectique (gale auriculaire) est bien plus fréquente, elle représente de nombreux cas de consultation de dermatologie et ne se transmet qu'entre carnivores domestiques (chiens, chats et furets).

Quels symptômes ?

Les gales sont des maladies parasitaires à expression cutanée. Les parasites creusent des galeries dans l'épaisseur de la peau d'où le prurit important (démangeaisons importantes).

Pour la gale auriculaire, il est possible d'observer :

  • un cérumen noir et sec (le cérumen normal du chat est plutôt brun clair)
  • des croûtes sur le pourtour des oreilles, le chat ayant du mal à se gratter dans le conduit auditif
  • en cas d'infestation ancienne et non prise en charge, la rupture du tympan et la présence de troubles de l'équilibre.

Le prurit est extrêmement présent et difficile à contrôler pour le chat. Le simple fait de toucher les oreilles entraîne des démangeaisons importantes, attention à vos mains !

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Pour la gale notoédrique, les symptômes commencent par apparaître sur la tête et particulièrement sur le chanfrein (dessus du nez) pour ensuite s'étendre à l'ensemble de la tête puis du corps. On observe de nombreuses croûtes, pouvant donner un aspect de casque au chat.

La présence de prurit et l'apparition de croûtes doivent toujours vous faire consulter un vétérinaire. Grâce à des prélèvements rapides à faire, votre vétérinaire pourra poser rapidement un diagnostic et ainsi traiter votre chat.

Quel traitement et comment réagir ?

Pour les chats atteints de gale des oreilles, après un bon nettoyage des oreilles chez le vétérinaire, vous aurez sûrement besoin de lui appliquer des solutions auriculaires pour calmer l'otite présente. Parallèlement un traitement efficace sur le parasite pourra être donné en pipette à déposer sur la peau ou en crème à appliquer dans les oreilles. Si votre chat vit avec d'autres animaux, pensez à le signaler à votre vétérinaire, un traitement pourra alors être mis en place aussi pour eux.

Pour les chats atteints de gale notoédrique, c'est un peu plus compliqué. Il faut traiter le chat bien évidemment, mais aussi son environnement. C'est parti pour le grand nettoyage de printemps, tous les paniers, tissus doivent être nettoyés et idéalement traités à l'aide de produits acaricides. Si vous présentez vous aussi des boutons et des rougeurs importantes, consultez votre médecin pour qu'il vous prescrive un traitement adapté.

A lire aussi : "Le diabète chez le chat"

Comment prévenir l’apparition de la gale ?

Il est difficile de prévoir quand et comment votre chat peut entrer en contact avec les acariens responsables de la gale. Soyez vigilant et pensez à traiter votre chat de manière préventive avec des produits adaptés. Demandez conseil à votre vétérinaire qui vous conseillera la meilleure solution et vous indiquera s’il existe de vrais risques de contamination (région ou vous vivez, voyages, adoption...)

A propos de l'auteur :

2 partages

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 03/09/19

    Bonsoir,
    Je nourris une petite chatte sauvage qui perd ses poils et a des rougeurs et des croûtes. Le problème, c'est qu'il est impossible de l'attraper pour l'emmener au véto. Je voudrais la soulager avec une crème mais le véto refuse de me donner quelque chose sans l'avoir vue. J'ai réussi à la traiter contre les tiques et puces pendant qu'elle mangeait mais je ne peux pas la porter car elle se débat et j'ai peur de lui faire mal. Existe t-il un moyen de la guérir sans passer par la case véto ? Merci de vos conseils.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/10/19

    Est ce que la gale du chat peut se transmettre à l' homme?

     Répondre  Signaler