Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La gale du chat

Maladie très connue dans le monde entier, la gale touche aussi bien les humains que les animaux. Parmi eux, les chats ne sont pas épargnés. Le vôtre pourrait très bien la contracter au cours de sa vie. Bien que généralement bénigne, cette affection ne doit pas être prise à la légère, sous peine de complications plus graves. Retrouvez tous nos conseils pour la prévenir et la soigner.

La gale, qu’est-ce ?

Il s’agit d’une maladie de la peau favorisée par le développement d’acariens. Ces derniers provoquent une intense irritation sur la surface de la peau. Votre chat est pris de démangeaisons. Il ne s’arrête plus de se gratter, jusqu’au sang le plus souvent. Votre chat est contagieux, même pour les humains qui peuvent contracter la même maladie, heureusement bénigne. Reste qu’une gale doit conduire à un nettoyage en profondeur de l’intégralité de votre foyer (voir ci-dessous).

Votre chat attrape la gale par un contact. Que ce soit un contact avec des congénères ou avec des objets infestés.

Quels types de gale chez votre chat ?

Votre chat peut développer plusieurs types de gale. L’acarien responsable de cette maladie se nomme Ectoparasite. Malheureusement, plusieurs sous-espèces se développent et occasionnent d’autres types de gale. Ainsi, votre chat peut attraper :

  • La démodécie, même si elle a tendance à toucher davantage les chiens.
  • La gale notoédrique, provoquée par l’acarien Notoedres Cati.
  • La gale octodectique ou gale auriculaire qui provoque d’intenses irritations aux…oreilles.
  • La cheylétiellose qui se caractérise par la présence de sortes de pellicules qui sont en réalité les acariens qui se déplacent.

Considérons plus généralement qu’il existe 2 types de gale : celle des oreilles et celle du corps.

A lire aussi : "Combattre les tiques chez le chat"

Quels symptômes ?

Les symptômes se traduisent par des démangeaisons intenses, surtout au niveau des oreilles pour la gale auriculaire, un peu partout sur le corps pour la gale générale. Lorsque la gale auriculaire s’installe, elle occasionne une importante sécrétion de cérumen. Ce dernier sera surtout noir et sec, preuve de l’infection qui gagne le conduit auditif de votre félin. Cela peut engendrer, même une perte d’équilibre dans les cas les plus avancés.

Partout ailleurs, la gale s’installe et se manifeste par l’apparition de croûtes, de boutons et d’un épaississement général de la peau. Ces symptômes doivent vous alerter et vous pousser à consulter immédiatement. Le vétérinaire va confirmer rapidement, ou non, la présence d’une gale chez votre félin. Et là, le plus dur commence.

Quel traitement et comment réagir ?

La gale est une maladie qui se transmet excessivement facilement. Le traitement de votre chat va de pair avec un grand nettoyage de printemps. Literie, accessoires du chat, panier, litière, tapis… tout doit être lavé et désinfecté. En parallèle, vous devez appliquer des lotions cutanées sur tout le corps de votre chat pendant plusieurs semaines. Cela calme ses démangeaisons et fera disparaître progressivement les acariens responsables de cette pathologie. Des injections sont également souvent prescrites. Dans le cas de la gale auriculaire, plusieurs nettoyages hebdomadaires sont requis et indispensables. Des liquides doivent aussi être introduits dans le conduit auditif.

Comment prévenir l’apparition de la gale ?

Il est difficile de prévoir quand et comment votre chat peut entrer en contact avec les acariens responsables de la gale. Le mieux est d’éviter le contact avec des chats de gouttière. Comptez également sur la responsabilité d’autres propriétaires de chats qui viennent à vous croiser, et à croiser votre compagnon. Le moindre contact peut changer votre quotidien pour plusieurs semaines.

En résumé

Il existe plusieurs types de gale transmissibles par le contact, de chat à chat. La gale est ensuite transmissible à l’humain. Votre chat se grattera partout sur le corps, ou simplement sur l’oreille en fonction du type de gale. Il conviendra de lui administrer un traitement après confirmation de votre vétérinaire. Puis, vous devrez nettoyer et désinfecter quasiment tout votre foyer pour éradiquer les acariens responsables.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !