Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les conflits entre chats

Faire cohabiter 2 chats peut parfois virer à la prise de tête. Ces derniers peuvent se chamailler, se battre entre eux, s’amuser, se griffer. Vrai ou faux conflit ? Il n’est pas toujours aisé de le savoir. Pour quelles raisons les chats en arrivent aux pattes ? Quelle est l’origine de leur agressivité soudaine ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Vous venez d’adopter deuxième chat et vous ne savez pas quelle sera la réaction de votre matou qui vous attend, lui, tranquillement dans votre domicile. Son territoire pourrait être remis en cause. L’accueil glacial. A l’inverse, la cohabitation pourrait se passer sans encombre. Vos 2 chats se chamailleront comme 2 frères entre eux. Difficile, pourtant, de le savoir à première vue. Avant de faire cohabiter 2 chats, nous vous conseillons d’adopter les comportements adéquats afin de minimiser tout risque de conflit.

La différence entre jeu et bagarre

Quand 2 chats jouent ensemble, il arrive assez fréquemment qu’ils se mordillent, ils courent l’un après l’autre, font des roulés-boulés. Des petits couinements peuvent également leur échapper. Pour autant, nous assistons ici à un jeu où aucune blessure ne sera à déplorer. D’ailleurs, vos chats ne montrent aucun signe d’agressivité.

Le conflit peut néanmoins découler de ces phases de jeu :

  • Lorsqu’un des 2 chats n’est plus disposé à jouer et que l’autre poursuit.
  • Lorsque l’un des 2 chats veut jouer et que l’autre n’est pas d’humeur, il peut se retourner contre le premier pour évacuer sa frustration, son trop-plein d’énergie.

La principale différence provient du bruit provoqué par un conflit. Il est plus important qu’un simple jeu.

Les étapes du conflit

Bien que parfois bagarreurs, les chats en général n’apprécient pas se confronter à l’autre en corps-à-corps. D’ailleurs, lorsqu’ils engagent un conflit, c’est rarement dans l’optique de blesser mortellement l’autre. Qui plus est, les conflits entre 2 chats domestiques sont bien souvent moins violents que dans la rue. Il s’agit surtout de défendre ses biens, son territoire. Avant d’en arriver à cette ultime étape du conflit, d’autres la précèdent et peuvent suffire à le gagner et l’éteindre.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La première phase est celle d’intimidation. Vos chats, en cas de début de conflit, vont chercher à impressionner physiquement leur vis-à-vis. Les poils se hérissent, vos chats tentent de bomber le torse. Des crachats ont lieu de façon puissante. Souvent, on entend les chats feuler (pousser leur cri). C’est une phase bien souvent suffisante pour désamorcer un conflit naissant.
  • Si l’intimidation ne suffit pas, un des 2 chats se croira de toute façon en position de force. Il déambulera latéralement et lentement. Sa démarche sera le signe d’un combat imminent. L’heure, pour son adversaire, sera encore de fuir. S’il décide de combattre, il imitera cette démarche et enclenchera définitivement le processus du combat.
  • Le conflit physique. Vos chats se donnent des coups de patte, s’agrippent parfois. Les griffes sont rarement sorties. Ici, l’objectif est de faire mal à l’adversaire grâce à la force des coups. Vos chats peuvent également finir en roulé-boulé. Celui du dessous sera en position de force, puisqu’il dispose de ses 4 pattes totalement libres.
  • La fin et la fuite. L’un des 2 chats, le gagnant, vient donner un petit coup de patte sur l’arrière de son congénère. C’est un signe de domination. Cela clôt le combat. En tant que propriétaire, vous ne devez pas intervenir avant cela, car le conflit ne sera pas achevé.

Pourquoi les chats se battent-ils ?

  • Le territoire

Votre chat peut se sentir en danger suite à l’arrivée d’un congénère dans ce qu’il considère comme son domicile. Il sera perturbé, craintif. Ces émotions pourraient engendrer du stress et de l’anxiété. Il devra apprendre à cohabiter avec son nouveau compagnon de vie, peut-être apprendre à partager son espace, ses jouets. Dans le cas inverse, des tensions peuvent naître et un conflit arrivera tôt ou tard. Vos 2 chats doivent apprendre à cohabiter.

  • Une odeur désagréable

L’un de vos 2 chats a sur lui une odeur qui ne revient pas à l’autre (odeur de la clinique vétérinaire, d’un endroit qu’il n’apprécie pas…) et un conflit pourrait en découler.

  • La santé

Si votre chat est malade ou diminué physiquement, il pourrait se montrer plus agressif envers ses congénères. En effet, la souffrance peut déclencher en lui un comportement modifié. Un peu à l’instar d’un humain malade et qui ne veut pas qu’on vienne l’embêter. Dans ce cas, vous devez vous rapprocher de votre vétérinaire.

Comment intervenir ou l’empêcher ?

Lors d’un début de cohabitation, vos 2 chats doivent posséder leurs propres ressources. Chacun aura donc sa gamelle, sa litière, son couchage. Cela leur permettre de posséder leur propre petit territoire.

Vous pouvez également diffuser dans votre domicile des phéromones de synthèse de nature apaisante en spray. Cela calmera les ardeurs de vos chats.

Si un conflit se déclenche, n’intervenez pas. Ne vous interposez pas au risque de prendre un coup de patte, de griffe ou une morsure. Vos chats ont besoin de s’exprimer et c’est leur moyen de le faire. A l’issue du conflit, ne grondez pas vos chats. Ce sera contre-productif et pourrait, à terme, répéter les conflits entre vos chats.

A lire aussi : "Pourquoi mon chat mange-t-il de l'herbe ?"

Si les conflits se répètent et persistent, vous devrez les emmener chez un vétérinaire spécialiste du comportement pour trouver des solutions. Un traitement médicamenteux antistress peut être la solution.

En résumé

Les conflits sont légion entre chats. Ils sont moins rugueux chez les chats domestiques. Ils découlent de plusieurs raisons (santé, protection du territoire, stress…). Dans ces conditions, de vous interposez-pas. En revanche, tentez de trouver des solutions à ces conflits qui ne peuvent perdurer. Le plus utile est d’anticiper ces sources conflictuelles en adoptant les bons gestes avec vos chats.

A propos de l'auteur :

984 partages

5 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 09/05/18

    bonsoir!! j'ai 2 chats ,1 de 13 ans et 1 de 2 ans qui est trés jaloux!! je voudrais avoir un chat roux,je suis en appartement de t2 avec 2 balcon!! que me conseillez vous?

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 15/09/19

    Vos deux chats devraient vous suffire..pourquoi un troisième dans un t2..Il est déjà souvent difficile de faire cohabiter2 chats..alors 3!. Dites vous que ce v sont des êtres extrêmement sensibles auxquels il faut donner la vie securiseedont ils ont besoin. Et suffisamment d',espace pour chacun d'eux. Votre envie de chat roux pour v se réaliser b plus tard lorsque vous perdrez b fatalement l'aîné de vos chats. Ne vous attachez pas trop à cette «envie» qui n'est pas forcément raisonnable. Certains collectionnent les chats comme des objets de désir : mais ce sont des i êtres qui nous ressemblent au niveau de leurs sentiments, leurs craintes ou angoisses, leurs douleurs lors de maladies.Ça souffre comme nous un chat! Et chaqueanimal a grand besoin qu'.on s'occupe de lui, qu'on lui donne de notre temps ! ,Multiplie par 2 chats, cela fait déjà un bel emploi du temps s !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 23/12/18

    Est ce normal j ai 2chats même age ont grandit ensemble. Ne sorte pas dehord.
    Ma femelle balla est en chaleur toute les 2 à 3semaine.
    Mon mâle frimousse castré depuis novembre 2017 ses encore pire avec ma femelle.
    Il a déjà failli tué balla plein de foi,il la mord dans le coup.jusqu au point de la secoué comme un morceaux de viande.

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 05/02/19

    Il aurait fallu opérer la femelle depuis longtemps, je pleinds vos animaux, pauvres bêtes

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 18/08/19

    Conseil constructif : stériliser la chatte. Séparer les territoires, ne pas donner à manger au même endroit. 2 litières, 2 points d'eau. Petit jet d'eau sur le mâle en cas de comportement menaçant. Il y a toujours un dominant et un dominé. Être dominant occasionne beaucoup de stress. Voir avec le véto pour des antistress.

     Répondre  Signaler