Un chaton très malade ne veut plus quitter la peluche que sa famille d’accueil lui a offert

Illustration : "Un chaton très malade ne veut plus quitter la peluche que sa famille d’accueil lui a offert"

Plus tôt cette année, Wrenn Rescues, un refuge situé en Californie, a accueilli une portée de chatons nécessitant des soins médicaux. L’un d’eux était extrêmement frêle et plus malade que les autres.

Matilda était aux prises avec pléthore de problèmes de santé. Elle souffrait notamment d’une grave pneumonie et d’ulcères de la cornée. « J’ai du matériel de soins intensifs chez moi, il a donc été décidé qu’elle y vienne pour guérir », a expliqué Ashley Kelley, sa mère d’accueil.

© Ashley Kelley

Le pronostic des vétérinaires s’est révélé très sombre. La vie du bébé chétif ne tenait qu’à un fil, dévoile Lovemeow. Pendant 2 semaines, sa bienfaitrice a travaillé sans relâche pour le sauver.

Matilda, dotée d’une volontaire de faire, ne s’est pas laissée abattre : son état s’est amélioré. « On nous a dit qu'elle ne voyait peut-être pas, mais ses ulcères ont complètement disparu et elle voit très bien. Elle m'étonne ! », a déclaré Ashley Kelley. « Elle voulait vivre, alors elle l’a fait. »

© Ashley Kelley

Le chaton avait besoin de réconfort

Comme Matilda se sentait seule pendant sa convalescence, sa mère d’accueil lui a offert une peluche nommée Lamby Beans. Le chaton, âgé de 3 semaines, l’a immédiatement adoptée. Elle se blottit constamment contre elle.

© Ashley Kelley

Bien que Matilda ait grandi, elle ne se sépare jamais de son doudou. La jeune chatte adore le toiletter et enrouler ses pattes autour de lui. Lamby Beans lui a apporté beaucoup de réconfort.

© Ashley Kelley

Aujourd’hui rétablie, Matilda a pu rejoindre les autres chatons recueillis par Ashley Kelley. Elle continue de câliner sa peluche favorite et se montre très joueuse avec ses congénères. Lorsqu’elle sera prête, Matilda sera proposée à l’adoption. Lamby Beans la suivra certainement dans ses nouvelles aventures.

A lire aussi : Une étudiante fait tout pour venir en aide à un chat errant terrifié par les humains (vidéo)

© Ashley Kelley

0 partage
"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation