Un chat retrouvé à 30 kilomètres de chez lui, 6 semaines après sa disparition

Illustration : "Un chat retrouvé à 30 kilomètres de chez lui, 6 semaines après sa disparition "

6 longues semaines s’étaient écoulées depuis la disparition de leur chat Alfie. Alors que Claire Henderson et ses filles désespéraient de retrouver leur animal de compagnie, la famille a eu l’agréable surprise d’apprendre qu’on venait peut-être de le retrouver, à des dizaines de kilomètres de là.

« Il sort tous les soirs. C’est un chat de ferme et un bon souricier, mais plus important encore, il est excellent avec les enfants », raconte Claire Henderson à Daily Record. Cette mère de famille et ses filles Faye (3 ans) et Lucy (2 ans) étaient très tristes après la disparition du félin répondant au nom d’Alfie.

Le chat roux était sorti de leur ferme, située dans le petit village de Dunscore dans le Sud-ouest de l’Ecosse, pour ne plus revenir. Plus le temps passait, plus la maman perdait de l’espoir. Alfie avait-il été volé ? Quelqu’un d’autre prenait-il soin de l’animal après sa fugue et le nourrissait ? Claire Henderson n’en avait aucune idée et ne pouvait que se poser toutes sortes de questions. Il lui arrivait même de penser que son chat était décédé.

Ses recherches autour de la ferme familiale et ses publications sur les réseaux sociaux n’avaient donné aucun résultat.

Jusqu’à ce que, un mois et demi plus tard, elle apprenne via Facebook qu’un chat à la description similaire venait d’être découvert épuisé et emmené chez une vétérinaire à Sanquhar, à une trentaine de kilomètre de chez elle.

Claire Henderson ne voulait pas se faire trop d’illusions et se disait qu’Alfie n’aurait jamais pu se rendre aussi loin. Après avoir contacté la vétérinaire, celle-ci lui a demandé de lui envoyer des photos du chat pour voir si c’était bien lui. Peu après, elle l’a appelée à son tour pour confirmer qu’il s’agissait d’Alfie.

A lire aussi : Des patients atteints d'Alzheimer et de démence aux petits soins avec des chatons abandonnés

Un chat affaibli, mais qui s’en remettra

L’animal avait souffert pendant ces 6 semaines loin des siens. Il était à bout de forces, amaigri, couvert de tiques et de puces et avait perdu la moitié d’une oreille. Sa maîtresse est allée le chercher chez la vétérinaire. Alfie est de retour auprès d’elle, de Faye et Lucy, qui sont heureuses de le retrouver.

Alfie se remettra de sa mésaventure. Avec du temps et des soins, il reprendra du poids et des forces, et les parasites ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !