Un chat perdu refait surface 8 mois plus tard et à 32 kilomètres de chez lui juste à temps pour Noël

Une Auboise a eu l’agréable surprise d’apprendre que son chat, perdu 8 mois plus tôt, venait d’être retrouvé et amené chez le vétérinaire. Des retrouvailles inespérées, permises par la puce d’identification de l’animal.

Illustration : "Un chat perdu refait surface 8 mois plus tard et à 32 kilomètres de chez lui juste à temps pour Noël"

Un chat disparu au printemps dernier est enfin rentré chez lui, sain et sauf et heureux de reprendre ses vieilles habitudes à quelques jours de Noël, rapportait L’Est Eclair.

Le félin est un chat mâle de race Sacré de Birmanie, âgé de 9 ans et appelé Jango. Il s’était volatilisé en avril 2022 en même temps que l’autre animal de sa propriétaire, une chatte répondant au nom de Laïka. Leur maîtresse habite Bérulle dans l’Aube.

Illustration de l'article : Un chat perdu refait surface 8 mois plus tard et à 32 kilomètres de chez lui juste à temps pour Noël
Photo d'illustration

Dominique Georges restait sans nouvelles des 2 quadrupèdes jusqu’à cet appel reçu de la part d’un vétérinaire le vendredi 16 décembre. Il lui annonçait que Jango se trouvait dans sa clinique et qu’il l’avait identifié grâce à sa puce.

Jango était à 32 kilomètres de chez lui, dans la commune de Macey. Dominique Georges pense que son chat avait été emmené par quelqu’un avant d’être déposé dans les bois près du village en question, situé à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Troyes.

Pour la maîtresse du chat, il n’aurait pas pu parcourir une telle distance tout seul, d’autant plus qu’il lui fallait traverser la route départementale 660. Une voie particulièrement dangereuse, car empruntée par de nombreux camions.

Jango avait probablement connu plusieurs semaines d’errance, car la personne qui l’avait recueilli par la suite l’avait découvert très maigre et avec le collier en mauvais état. Il avait retrouvé un poids normal grâce à elle.

En espérant retrouver aussi Laïka

Emue et soulagée, Dominique Georges a ainsi pu ramener son chat à la maison, où il a vite fait de renouer avec ses petits rituels quotidiens. L’un d’eux consiste à se poser « sur la marche près de l’insert, son spot préféré en hiver », explique-t-elle à L’Est Eclair.

A lire aussi : L’attendrissant moment où un chat qui déteste l’eau est fasciné par le mouvement de la mer (vidéo)

Sa maîtresse craint désormais une nouvelle fugue et envisage d’équiper Jango d’un collier GPS. Elle continue également d’espérer retrouver Laïka, qui n’a toujours pas donné signe de vie.

1 commentaire