Le destin d'une chatte sans oreilles, au pelage jaune et atteinte d'une maladie mystérieuse émeut les internautes

Une association cherchait une famille aimante pour une jeune chatte souffrant de problèmes de santé que ses anciens propriétaires ne parvenaient pas à gérer. En quelques jours, les demandes d’adoption ont afflué.

Illustration : "Le destin d'une chatte sans oreilles, au pelage jaune et atteinte d'une maladie mystérieuse émeut les internautes"

Dollie n’a pas eu à attendre longtemps. Cette chatte de 6 mois à l’apparence peu commune a rapidement pu découvrir son nouveau foyer après son arrivée au refuge, grâce à la médiatisation de son histoire. Des faits rapportés par WPRI le lundi 23 janvier.

Femelle Munchkin, Dollie avait été amenée au refuge de la Massachusetts Society for Prevention of Cruelty to Animals (MSPCA-Angell) par son ancienne famille. Cette dernière était dépassée face aux multiples troubles dont souffrait le félin.

Tout allait bien jusqu’au mois de novembre dernier et l’apparition des premiers symptômes. L’état de sa peau et de son pelage inquiétait de plus en plus ses propriétaires, d’autant plus qu’ils ignoraient l’origine de sa maladie.

Illustration de l'article : Le destin d'une chatte sans oreilles, au pelage jaune et atteinte d'une maladie mystérieuse émeut les internautes
MSPCA

Des réponses et des traitements

« Après avoir leur décision de nous la confier, nous avons tout fait pour comprendre ce qui arrivait exactement à cette chatte », indique Mike Keiley, directeur du centre d’adoption. A l’arrivée de Dollie, ses oreilles se détachaient et des nécroses s’étaient développées aux extrémités de son corps.

L’association a fait appel aux spécialistes de son réseau. Un diagnostic a pu être établi : Dollie souffrait de dermatopathie ischémique. Il s’agit d’une maladie pouvant donner lieu à une variété de lésions cutanées, allant de l’apparition de croûtes à la perte de poils, en passant par les ulcères. Elle est associée à une inflammation quasi généralisée.

Dollie devait également être soignée contre la teigne. D’ailleurs, le traitement qui lui a été administré par les vétérinaires de la MSPCA ont donné cette étonnante teinte jaune à son pelage. En outre, sa queue et l’une de ses pattes n’ont pu être sauvées ; la chatte a dû en être amputée, après ses oreilles.

Illustration de l'article : Le destin d'une chatte sans oreilles, au pelage jaune et atteinte d'une maladie mystérieuse émeut les internautes
MSPCA

De nombreux prétendants pour Dollie

Fort heureusement, son organisme a bien répondu aux traitements et elle était prête pour l’adoption. La semaine dernière, l’association avait partagé son histoire sur les réseaux sociaux et indiqué qu’on lui cherchait un foyer. Dans une mise à jour de la publication, la MSPCA a annoncé le lundi 23 janvier que Dollie a rejoint sa nouvelle famille.

A lire aussi : Les usagers d’une gare réclament une statue à la mémoire du chat qui en était la mascotte

Il s’agit d’un jeune couple qui l’a rebaptisée Mochi.

1 commentaire