La magnifique transformation de ce chaton rejeté par sa mère en un beau jeune adulte fait chaud au cœur

Lorsqu’un chaton est rejeté par sa mère, ses chances sont minces. On appelle cela la sélection naturelle. La chatte va en effet privilégier la survie des petits les plus vigoureux au détriment des plus faibles. C'est ce qui s'est passé pour Henry. Il est passé près de la mort, mais une femme était bien décidée à ne pas le laisser à son triste sort.

Illustration : "La magnifique transformation de ce chaton rejeté par sa mère en un beau jeune adulte fait chaud au cœur"

Le refuge Best Friends Felines, situé à Brisbane en Australie, s’est vu confier un minuscule chaton blanc. Le pauvre petit avait été rejeté par sa mère. Il ne pesait que 110 grammes à 4 semaines, soit un quart du poids normal à cet âge.

Nikki, une bénévole, l’a immédiatement conduit chez le vétérinaire. « Je l'ai nommé Henry et je lui ai promis que nous nous battrions pour lui, mais il devait faire preuve de résilience aussi », a déclaré la jeune femme à Love Meow.

En effet, le docteur animalier n’était pas optimiste. « Il était gravement malade, déshydraté, émacié et super léthargique », a précisé Nikki.

Soins et attention accrue

Henry a été placé sous perfusion. Il a ainsi pu être réhydraté et disposer des nutriments dont il avait tant besoin. Jill, une soignante néonatale, l’a pris sous son aile et l’a emmené chez elle pour le veiller jour et nuit.

Le petit bonhomme n’était pas sevré et devait être alimenté avec un biberon de lait infantile pour chats toutes les heures. Petit à petit, Henry a retrouvé un peu d’énergie et a pu s’essayer à la nourriture humide. Il témoignait d’une forte envie de vivre et a même commencé à explorer son environnement.

« Jill ne l'a jamais abandonné et a assisté aux nombreuses visites chez nos vétérinaires sans se plaindre, et elle a eu des jours avec peu ou pas de sommeil. Je suis sûre qu'elle conviendra avec moi qu'il en valait vraiment la peine », a expliqué Nikki.

Après quelques semaines, Henry était un tout autre petit être. Lorsqu’il a franchi la barre des 500 grammes, les bénévoles ont crié victoire. Ses jours n’étaient plus en danger. « Nous pensons qu'il a passé un cap et est sur le point de se rétablir complètement, ce qui nous amène tous ici dans les coulisses à faire une danse de la joie », avait alors publié le refuge sur ses réseaux sociaux.

À 3 mois, Henry était fin prêt à partir pour de nouvelles aventures. « Ça a été des montagnes russes pour guérir ce petit homme. Avec beaucoup de patience et d'amour, il s'est lentement épanoui pour devenir le beau jeune chat qu'il est aujourd'hui », a confié Jill émue.

Henry a étonné tous les intervenants par sa résilience et sa douceur. Il a été adopté par une femme nommée Kelly qui prend désormais soin de lui.

A lire aussi : Prête à payer une fortune pour soigner son chat boiteux, une jeune femme a éclaté de rire lorsqu’elle a appris le diagnostic du vétérinaire (vidéo)

Une fin heureuse qui a été possible grâce à l’investissement des bénévoles du Best Friends Felines.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil