Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

35 chats sauvés d'une maison délabrée. Leur maîtresse victime d'une crise cardiaque !

Publié le 01/02/2019 à 10h57

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "35 chats sauvés d'une maison délabrée. Leur maîtresse victime d'une crise cardiaque !" © Pasado's Safe Haven

Une maison délabrée, quasiment inhabitable. Des lieux que ne pouvait remettre en état la dame qui vivait seule. Enfin, seule avec ses 35 chats. Une femme qui refusait l’aide de ses voisins. Ces derniers ont dû agir quand cette vieille personne a été emmenée en urgence suite à une crise cardiaque. Les félins, détenus dans des conditions inacceptables, ont tous été sauvés. Et la partie était loin d’être gagnée d’avance…

En jetant un coup d’œil aux photos ci-dessous, on n’imagine sans mal les conditions affreuses dans lesquelles ont été retrouvés une trentaine de chats par les secouristes de Pasado Safe Haven. Ces derniers n’ont cependant pas agi immédiatement devant une situation qui, année après année, n’avait fait qu’empirer.

Pour comprendre la finalité de cette histoire, encore faut-il comprendre sa genèse. Les 35 chats appartenaient tous à une dame d’un certain âge qui vivait, déjà, dans une demeure indécente, délabrée du côté de l’État de Washington. À tel point que les signes de vie n’étaient pas légion. Ses voisins ont bien tenté, pendant plus d’un an, d’aider la femme à s’en sortir. « Elle a refusé leur aide », confie Wendy Ogunsemore, directrice de la communication de Pasado Safe Haven, dans des propos accorés à The Dodo.

A lire aussi : "La crise d'épilepsie du chat"

Les voisins ont réagi suite à l’attaque cardiaque de la propriétaire des lieux

Un jour, cette femme a eu une crise cardiaque. Elle a été emmenée par les urgences dans un centre d’hébergement. Les conséquences étaient terribles pour ses félins. Ils étaient tous abandonnés, délaissés et devaient se débrouiller seuls pour s’en sortir. Cela n’aurait pas été possible sans l’aide des voisins qui, quotidiennement, apportaient de la nourriture. Mais les conditions dans lesquelles ils vivaient étaient insupportables. L’urine sentait fort au point d’en devenir toxique, les excréments recouvraient le sol. Ces voisins ont décidé de faire appel à Pasado Safe Haven.

Les secouristes n’ont pas lésiné sur les moyens, en effilant des combinaisons destinés à se protéger des parasites, des bactéries et des lieux. Personne ne savait précisément ce qu’il allait découvrir. Des chats seraient-ils morts ? Non. En détresse ? Assurément. En novembre, alors que le froid commençait à tomber sur les États-Unis, les 35 chats ont été sortis de l’enfer.

Une adoption 2 par 2

Aussitôt, ils ont été conduits dans une clinique vétérinaire. Il était urgent de les ausculter, de les soigner. Tous respiraient avec difficulté. On leur diagnostiquait une infection des voies respiratoires. Certaines présentaient également une infection au niveau des yeux. Les divers traitements ont permis de leur sauver la vie et de leur redonner une certaine force. Tout n’a pas été si simple, comme l’avoue Wendy.

« Leur système immunitaire était très faible. Cependant, ils vont aujourd’hui beaucoup mieux et leur personnalité commence à se voir au grand jour. » Plusieurs semaines après ce sauvetage, le refuge a déjà réussi à faire adopter 2 d’entre eux. Les autres suivront dans les prochains jours. Après avoir été vaccinés et stérilisés. Et, comme les 2 premiers, ils devraient être adoptés 2 par 2. « Cela facilité la transition entre le refuge et leur famille adoptive, car ils sont souvent plus calmes en compagnie d’un congénère. » Et devenir heureux !

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Neri dès sa naissance. En effet, le Maine Coon est une race de chat avec certaines prédispositions à développer quelques maladies et je préfère me prémunir d'un éventuel accident ou d'une maladie comme la dysplasie des hanches " (Pedro, VRP à Gap)

Si vous aimez votre chat, faites comme Pedro, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !