Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable

Le nom de Ptit Lion, que lui ont donné ceux qui l’ont recueilli, lui sied à merveille. Ce courageux chat dont personne ne voulait se bat contre la maladie avec une détermination et une soif de vivre qui forcent l’admiration. Les vétérinaires pensent qu’il n’a plus longtemps à vivre, mais il a bien l’intention de profiter de chaque instant et de l’amour de sa famille jusqu’au bout.

Illustration : "Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable"

C’est bien souvent dans l’adversité et lorsque l’on a l’impression que tout se ligue contre soi que l’on se transcende et fait preuve d’une grande force de caractère. Et quand on a des gens bienveillants et dévoués autour de soi, il devient un peu plus simple de tenir le coup et d’aller de l’avant. L’histoire de Ptit Lion, partagée par Juliette Chevron avec la rédaction de Woopets, en est la parfaite illustration.

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

Juliette Chevron est la présidente de Ch'Amis pour la Vie, association dédiée au sauvetage et à la protection des chats en détresse, basée à Six-Fours-les-Plage dans le Var. Lorsqu’on l’a contactée au sujet d’un félin en grande difficulté et qui avait besoin de soins de toute urgence, elle n’a pas hésité à voler à son secours.

L’animal en question, aujourd’hui âgé de 2 ans, ne connaissait que l’errance et la négligence. Quand il ne devait pas fouiller dans les ordures pour essayer de se nourrir, il lui fallait tout faire pour survivre aux bagarres avec les congénères. Son quotidien était extrêmement difficile, d’autant plus qu’il souffrait d’une maladie grave.

C’était cela l’existence de Ptit Lion, comme il a été appelé par la suite, durant la première année de sa vie. Lorsque Ch'Amis pour la Vie l’a pris en charge, il n’avait pas de famille pour l’aimer et le protéger, et n’était ni castré ni identifié.

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

Terrible diagnostic

Au sein de l’association, on a tout de suite remarqué un gros abcès au niveau de son aisselle droite et la présence de plusieurs bosses sur le corps. Cela n’augurait rien de bon… Malheureusement, le diagnostic vétérinaire a confirmé les craintes ; Ptit Lion présentait un mastocytome, ou cancer des ganglions. Une maladie incurable, à cause de laquelle les vétérinaires ne lui donnaient que quelques mois à vivre.

Pour ne rien arranger, le quadrupède a été testé positif au FIV (virus de l’immunodéficience féline). Autrement dit, le sida du chat. D’autres auraient eu le moral à plat pour moins que cela, mais c’est mal connaître Ptit Lion. Malgré la douleur, l’inconfort et les incessants soins et visites en clinique vétérinaire, sa joie de vivre est intacte.

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

Il faut dire que la famille d’accueil à laquelle Ptit Lion a été confié ne laisse rien au hasard et est toujours à ses petits soins, autant pour améliorer sa qualité et son espérance de vie que pour qu’il se sente aimé et entouré.

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

Famille d’accueil qui sera d’ailleurs encore la sienne pour un bon bout de temps encore. Faire adopter Ptit Lion serait extrêmement difficile en raison de ses besoins spécifiques, et en plus, il en est devenu un membre à part entière. Il l’aurait dit lui-même s’il pouvait le faire : « Je passe de super moments dans ma famille d’accueil qui prend beaucoup soin de moi, j’ai même un grand frère ! Et qu’est-ce qu’on mange bien ! »

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

« Jeux, câlins, et repos sans se soucier du lendemain »

Ptit Lion ne s’arrêterait pas de parler de son quotidien et de la gentillesse dont il bénéficie dans cette maison : « Je vois passer pas mal de trucs dans ma gamelle, des « médicaments » je crois, mais bon, ça passe tout seul avec d’excellentes pâtées rien que pour moi ». Ses journées sont rythmées par les « jeux, câlins, et repos sans se soucier du lendemain ».

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

A la clinique vétérinaire, où le chat est emmené régulièrement pour les soins, les bilans sanguins et les séances de chimiothérapie (toutes les 2 semaines), tout le monde l’adore : « Je crois que je suis un peu leur chouchou ! ».

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

En parallèle, Ptit Lion suit un traitement et prend des compléments alimentaires pour aider son système immunitaire. Il reçoit également une alimentation humide sans céréales et avec le moins de glucides possibles. Le but : ralentir au maximum la progression de ce fichu cancer…

A lire aussi : Une chatte obsédée par les dessins animés demande tous les matins à ce qu’on lui allume la télévision (vidéo)

Illustration de l'article : Après l’errance et la négligence, l’admirable combat contre la maladie d’un chat à la joie de vivre inaltérable
Ch'Amis pour la Vie

Une maladie qui, hélas, finira bien par avoir le dernier mot, mais ce n’est pas encore pour tout de suite. Ptit Lion a bien l’intention de déjouer les pronostics et d’apporter encore beaucoup de joie à tous ceux qu’il croise. Les quelques mois qu’on lui donnait à vivre ? Ptit Lion est allé bien au-delà… Cela fait environ un an que ce dur à cuire joue, se régale, profite d’agréables siestes et propage sa bonne humeur.

Pour faire un don à l'association Ch'Amis pour la vie, cliquez ici.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil