La journée type d'une poule

Illustration : "La journée type d'une poule"

Les journées des poules ne doivent rien au hasard. Chaque instant du jour est rempli par une occupation précise et essentielle au bien-être de nos cocottes. Les poules vivent au rythme du soleil qui favorise la ponte des œufs et leur indique aussi le moment pour toute chose. Un élément important, surtout en été !

Le lever des poules, avec le soleil

Les poules n’ont pas besoin du chant du coq pour se réveiller, le rythme est bien réglé, dès les premières lueurs du jour elles descendent de leur perchoir pour commencer une nouvelle journée. Ainsi, il est toujours préférable d’avoir un poulailler ouvert sur un enclos sécurisé ou une porte automatique, car les poules peuvent trouver le temps long si vous ne venez pas leur ouvrir tôt le matin.

Le petit-déjeuner

Même pour les poules une bonne journée commence par un repas. Dès sa descente du perchoir, la poule va chercher à s’abreuver et à glaner de la nourriture. Elle peut picorer les céréales que vous lui donnez si elles sont disponibles, mais aussi explorer le sol à la recherche de petites brindilles, d’herbes et surtout d’insectes, histoire de partir du bon pied (ou plutôt de la bonne patte) avec une dose de protéine.

L’hydratation est également très importante, d’autant plus pour les poules pondeuses, qui mangent et boivent plus pour produire de beaux œufs (une poule peut être amenée à pondre plus de 20 fois son poids au cours de sa vie). Veillez à ce que votre cocotte puisse toujours avoir de l’eau dans son abreuvoir pour étancher sa soif, une poule peut boire jusqu’à un demi-litre d’eau par jour en plein été.

Toilettage du plumage

Une fois ses besoins essentiels pourvus, notre poulette commence à se nettoyer. Il y a tout d’abord le fameux bain de poussière, parfois appelé l’épouillage. Elle se roule dans de la terre fine ou du sable de manière à se débarrasser de tous les parasites qui ont élu domicile dans son plumage. C’est pourquoi il est important d’avoir dans l’enclos des poules un endroit pour pratiquer le bain de poussière. Cela peut être une zone de terre sèche ou un bac rempli de sable ou de talc par exemple.

Après avoir « pris son bain », la poule s’ébroue pour enlever la terre restante et continuer sa toilette. Elle enlève la saleté avec son bec et lisse ses plumes à l’aide d’une sorte de cire qu’elle prélève dans sa glande uropygienne. Ce lissage permet de rendre son plumage plus étanche et le sébum sécrété par la glande a aussi des vertus bactéricides.

Le nettoyage chez les poules est donc ancré dans leur comportement, il est nécessaire à leur survie et signe de bonne santé. Il arrive que certaines poules s’entraident pour le nettoyage, notamment les races à huppe comme la poule de Padoue ou la Hollandaise huppée, car elles ne parviennent pas à le faire toutes seules.

Ces gallinacés aiment bien être perchés pendant le nettoyage des plumes. De manière générale, prendre de la hauteur apporte de la sérénité à une poule. Cela peut donner lieu à des scènes cocasses, car il arrive à certaines poules de grandes races de perdre l’équilibre durant la toilette.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La ponte

La ponte d’un œuf est un moment privilégié dans la journée d’une poule, pour cela, elle aime être au calme et dans la pénombre, de préférence en hauteur afin d’être sûre de ne pas être dérangée par un prédateur ou une congénère. Une poule pond parfois le matin, parfois l’après-midi, tout dépend du moment auquel votre poule arrive au bout du cycle de 24h nécessaire à la formation d’un œuf.

Dans tous les cas, vous serez surement prévenu par un petit chant, comme pour vous annoncer que vous pouvez collecter l’œuf ou pour indiquer aux autres poules que la place est libre dans le pondoir.

Repos

Il n’est pas rare que la poule s’accorde un petit moment de repos durant la journée. La recherche de nourriture, la toilette et la ponte peuvent être des tâches fatigantes. Une poule peut se prélasser au soleil ou au contraire chercher l’ombre d’un arbre ou du poulailler pour se reposer quelques instants. Une fois cette petite sieste terminée, elle retourne vaquer à ses occupations, très probablement à l’exploration du sol en quête de nourriture.

Les interactions sociales des poules

Une poule profite de tous les instants du jour pour interagir avec ses congénères. Elle peut émettre plus d’une trentaine de sons différents pour exprimer son humeur et ses découvertes. Les poulettes sont des animaux sociaux, c’est pour cette raison qu’il est difficilement envisageable d’en adopter une seule. D’ailleurs, à partir de 3 poules, une organisation millimétrée se met en place, dans un poulailler chaque poule connait sa place. C’est ce que l’on appelle la hiérarchie de becquetage.

Le coucher des poules

Quand le soleil se couche, les poules font de même et rentrent se percher dans le poulailler pour une bonne nuit de sommeil. Les voir se diriger ensemble vers leur abri sans avoir besoin d’y être invitées est un spectacle ravissant. Notez bien que leur rythme est lié au cycle du soleil. Ainsi, leurs journées sont plus longues en été.

A lire aussi : Les conflits entre poules

L’heure des poules peut donc être tardive et ne correspond pas forcément à celle que vous avez fixée arbitrairement. Ne vous inquiétez pas si vos poules sont toujours dehors à 20h passées en juillet, et n’oubliez pas de régler votre porte automatique en conséquence si vous en avez une !

La journée d’une poule couveuse

Une poule couveuse passe quasiment toute sa journée sur les œufs, ne se levant que pour manger. D’ailleurs, la couvaison est une tâche à plein temps qu’il faut assurer 24h sur 24. Si une de vos poules est en train de couver, veillez à ce qu’elle continue la nuit, car certaines poules vont machinalement se percher à la tombée du jour.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !