Bien choisir les races de poules pour son élevage

Illustration : "Bien choisir les races de poules pour son élevage"

La poule parfaite n’est pas la même pour tout le monde. SI vous êtes comme la majorité des gens, vous commencez sûrement un élevage de poules pour la ponte. Mais pouvez aussi élever des poules pour l’ornement ou dans l’optique d’avoir simplement des poules comme animaux de compagnie, et tout œuf qui viendrait à remplir le pondoir est juste un bonus.

Que vous recherchiez la race de poule la plus amicale (comme une poule rousse qui viendra même vous manger dans la main) ou la meilleure race de poule pour avoir des œufs toute l’année (la Brahma pond même en hiver), il est important d’avoir quelques informations lorsque l'on envisage une race, comme : la ponte, la convivialité et d'autres attributs que nous apprécions chez nos poules.

Quelles poules pondeuses pour son poulailler ?

Découvrez ci-dessous le top 10 des poules pondeuses et leurs caractéristiques principales :

La poule rousse

Même ce n’est pas une race à proprement parler, la poule rousse (ou poule fermière) est la plus répandue dans l’hexagone. Elle allie un caractère très docile et des performances de ponte très élevées. C’est une poule qui aime suivre les humains dans le jardin ou la basse-cour chaque fois qu'elle le peut. Une poulette rustique dont la nature curieuse fait aussi d’elle une bonne glaneuse. Les enfants adorent les poules rousses, car elles sont faciles à manipuler et très douces.

Attributs :

  • Production d’œufs : 230/300 par an.
  • Tempérament : calme, facile à apprivoiser.
  • Poids : 2 à 2,5 kg.
  • Fertilité, couvée : fertile vers 3 mois, piètre couveuse.
  • Origines : indéterminées.

La Gournay

Cette poule française porte le nom de sa ville natale (Gournay-en-Bray). Difficile de ne pas la voir avec son beau plumage noir et blanc dit « caillouté ». C’est la poule idéale si vous ne comptez pas avoir un poulailler trop rempli. La Gournay supporte bien de ne pas vivre dans une grande communauté, et préfère avoir pas mal d’espace à l’extérieur pour picorer le sol en toute tranquillité. C’est une race robuste qui vous donnera des œufs pour de nombreuses années.

Attributs :

  • Production d’œufs : 200/300 par an.
  • Tempérament : calme, facile à élever.
  • Poids : 2 à 2,5 kg
  • Fertilité, couvée : fertile vers 3 mois, mauvaise couveuse.
  • Origines : Seine-Maritime, France.

La Sussex

Cette race ne compte pas moins de huit couleurs différentes. Le plumage le plus courant est blanc avec des plumes noires au cou et à la queue. Les poules du Sussex sont très calmes, quasiment aptes à grandir en toute liberté. Elles sont certes un peu peureuses, mais très intéressées par leur environnement malgré tout. La Sussex est heureuse dans un poulailler, mais elle aime tout autant courir, voire fourrager comme n’importe quelle poule de basse-cour. Les poules du Sussex sont robustes et ne se soucient pas des intempéries.

Les poules naines du Sussex ont les mêmes qualités que leur grande sœur et leur nature aimante en fait des animaux de compagnie idéaux pour les enfants. Elles couvent mieux que les grandes et sont de bonnes mères. Mieux encore, les Sussex naines sont des pondeuses prolifiques et continuent souvent à pondre tout l'hiver lorsque les autres races s'arrêtent.

Attributs :

  • Production d’œufs : 200/280 par an
  • Tempérament : race très calme, qui serait heureuse de pouvoir se promener dans un jardin sans le détruire.
  • Poids : 3,2 kg pour les grandes, 800 g pour les naines.
  • Fertilité, couvée : poule de gros gabarit, elle est donc fertile assez tard (7/8 mois), piètre couveuse.
  • Origines: Région du Sussex, Angleterre.

La Leghorn

Cette race très ancienne provient du port de Livourne, en Italie. Elle ne comporte pas moins de 17 variétés de couleurs, mais ce sont les poules blanches qui sont les plus connues et qui pondent généralement le plus d'œufs. Elles ont vu leur cote décoller lorsqu’elles ont été amenées d'Italie aux États-Unis dans les années 1800 et depuis, elles sont les stars internationales des poules de basse-cour. La Leghorn est une poule intelligente et pleine de ressources qui trouvera une grande partie de sa nourriture par elle-même.

Attributs :

  • Production d’œufs : 200/280 par an. Les œufs pèsent de 55 à 67 grammes et ont une coquille blanche.
  • Tempérament : Bien qu'elles soient adaptées pour un débutant, toute personne souhaitant apprivoiser ses poules ne devrait pas choisir les Leghorns, car elles sont connues pour être timides et assez peureuses.
  • Poids : 1,7 à 2,5 kg. Naine 800g à 1 kg
  • Fertilité, couvée : fertile vers 5 mois, piètre couveuse.
  • Origines : Italie.

La Marans

Encore une poulette originaire de France dotée d’un plumage très riche et coloré. Une robe noir de jais aux reflets verts avec un camail de plumes cuivrées. La Marans est une poule robuste, qui supporte autant la chaleur que le froid d’hiver. Il existe aussi une variété naine.

Attributs :

  • Production d’œufs : 180/220. Ses œufs sont d'une couleur brun foncée éclatante, presque chocolat.
  • Tempérament : Les poules de race Marans sont plutôt affectueuses et calmes. Elles n’ont pas peur de l’homme et elles ont aussi un bon contact avec les autres animaux.
  • Poids : 2,5 à 3 kg.
  • Fertilité, couvée : poule à la fertilité tardive qui commence à pondre à environ 8 mois. Bonne couveuse
  • Origines : Charente-Maritime, France.

Coucou de Rennes

La Coucou de Rennes n’est pas la poule la plus productive en œufs, mais ses multiples qualités lui offrent tout de même une place dans ce classement. Particulièrement jolie, avec son plumage moucheté noir et blanc, c’est une poule rustique et résistante qui ne vous fera pas passer votre temps chez le vétérinaire. Elle adore fouiller le sol et saluer ses amis humains.

Attributs :

  • Production d’œufs : 140/200
  • Tempérament : très docile, elle cohabite facilement avec tous les animaux de basse-cour.
  • Poids : 2,5 à 3 kg.
  • Fertilité, couvée : fertile vers 6 mois, bonne couveuse.
  • Origines : France, Bretagne

La Brahma

Les poules Brahma font partie des plus grandes races de poules existantes. Son gabarit lui offre une place de choix dans le poulailler. Elles se débrouillent très bien dans les climats froids en raison de leur taille et de leur plumage abondant. Toutefois, elles nécessitent des soins en raison du plumage qui recouvre leurs pattes. Il doit être maintenu propre, ou bien les poules peuvent être victimes d’engelure.

Attributs :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Production d’œufs :120/180 par an. La Brahma pond en hiver et ralentit au printemps.
  • Tempérament : Malgré sa taille, la Brahma est une poule très douce et affectueuse. Un vrai animal de compagnie qui adore se faire câliner. Elle convient bien aux débutants ou aux familles.
  • Poids : 4 à 5 kg
  • Fertilité, couvée : fertile tardive comme beaucoup de grandes poules (7 mois). Bonne couveuse.
  • Origines : États-Unis. Croisement de poules de races chinoises.

L’Orpington

Les Orpington sont le rêve d'un éleveur de poules de basse-cour tant elles sont gentilles. Elles sont d'une magnifique couleur fauve dorée et ont une épaisse couche de plumes. Son plumage abondant la rend capable d’affronter tous les climats. Elle peut vivre dans un petit poulailler, mais s’épanouira plutôt dans un large enclos voire dans un jardin. Ne vous inquiétez pas, elle ne vole pas.

Attributs :

  • Production d’œufs : 180/250. Coquille de couleur crème, parfois presque brune.
  • Tempérament : L’Orpington est l'une des races les plus dociles, elle est idéale pour votre jardin. En un rien de temps, vous pouvez lui apprendre à manger dans votre main et à échanger avec vous.
  • Poids : poule 3 à 3,6 kg. Naine : 1,3 à 2 kg
  • Fertilité, couvée : L’Orpington atteint la fertilité vers 8 mois. Bonne couveuse, tendance à couver pendant les mois d'été.
  • Origines : Kent, en Angleterre.

La Cou nu

Qu’elle soit du Forez ou bien de Transylvanie, la Cou Nu n’a, comme son nom l'indique, pas de plumes sur le cou. Malgré son apparence inhabituelle, c’est une poule d’une grande robustesse qui est immunisée contre presque toutes les maladies. Elles sont également très bien adaptées aux températures plus froides, malgré leur cou chauve.

Attributs :

  • Production d’œufs : 120/180 par an.
  • Tempérament : la poule Cou nu fait partie des races les plus sociables et n’a aucune crainte de l’homme, elle peut s’avérer idéale, notamment si vous avez des enfants.
  • Poids : 2 à 3 kg
  • Fertilité, couvée: fertile vers 4 mois. La Cou Nu du Forez est une assez bonne couveuse, mais pas celle de Transylvanie.
  • Origines : France ou Roumanie.

La Wyandotte

L'une des nombreuses races de poules excellentes pour la ponte est la Wyandotte. Elles produisent d'énormes œufs.

Les Wyandottes sont également excellentes pour la recherche de nourriture, elles conviennent donc parfaitement à l'élevage en liberté. Ces poules ont un plumage magnifique, un mélange de noir et de blanc unique qui fait que la plupart des gens ne peuvent pas leur résister.

Attributs :

  • Production d’œufs : 180/240 par an.
  • Tempérament : calme et douce.
  • Poids : 2,5 à 3 kg.
  • Fertilité, couvée: la Wyandotte peut commencer à pondre à 4 mois. Bonne couveuse, mère protectrice.
  • Origines : États-Unis

Les meilleures poules d’ornement :

La Poule Soie

L’origine de la poule Soie est sujette à débat (Japon, Chine ou Malaisie). Mais l'explorateur Marco Polo a rapporté avoir trouvé des poules avec de la « fourrure » lors de ses voyages en Asie au 13e siècle. C’est donc une race très ancienne. Ses plumes n'ont pas de réelle définition entre elles et semblent donc être des poils. Les poules Soie ont un visage, une crête et une peau noire inhabituels, comme leurs pieds recouverts d'encore plus de "fourrure".

L'inconvénient est que leur plumage n'est pas imperméable, si bien qu'elles doivent toujours avoir accès à un poulailler sec. Toutefois, leur plumage les garde au chaud en hiver, ce qui les rend assez robustes.

Ce ne sont pas des pondeuses exceptionnelles, avec une moyenne de 120 œufs par an. Les poules Soie sont des oiseaux calmes et confiants qui ne peuvent pas voler, et sont parfaitement à l'aise dans un espace restreint. Contrairement à beaucoup de races de poules, elles commencent à pondre au milieu de l'hiver et cessent complètement de pondre pendant les mois d'été. Elles entrent alors en période de couvaison, par conséquent, de nombreux éleveurs les utilisent exclusivement comme nounou pour d'autres races.

La poule de Padoue

Il est difficile de passer à côté de cette poulette, avec ses plumes duveteuses sur la tête.

Elles ressemblent à une coiffe chez les poules, mais pour les coqs, les plumes en lieu et place de la crête sont semblables à un buisson poussé par le vent. Les plumes poussent sur une protubérance sur le sommet du crâne.

Les poules de Padoue sont très amicales et ont un caractère étonnant. En raison des plumes de leur tête, elles ont une vision limitée et répondent donc à vos appels. Cependant, elles sont facilement effrayées par des bruits forts et inattendus.

Elles ne sont pas très débrouillardes et ont le don pour se retrouver coincées dans les endroits les plus insolites du jardin, c'est pourquoi il est préférable de les garder dans un enclos.

Comme vous pouvez vous en douter, ce ne sont pas des oiseaux robustes. Elles ont besoin d'un poulailler chaud et sec où se retirer à tout moment. Si les plumes de leur tête sont trop mouillées, elles peuvent attraper froid.

A lire aussi : Combien de poules acheter ?

La poule Cochin

Très rares en France, les poules Cochin sont très semblables aux Brahma : ce sont d'énormes poules pesant en moyenne environ 5 kg, et ils sont réputés pour leur plumage doré et abondant qui semble presque peigné par une main humaine. Cette belle robe leur permet de survivre aux climats froids et aux hivers rigoureux.

Elles pondent environ 200 gros œufs chaque année.

La poule Nagasaki blanche

Malgré leur nom, elles sont probablement originaires de Chine et ont été introduites au Japon au début du 17e siècle. Contrairement à la plupart des poules naines, qui sont des versions miniatures d'un oiseau plus grand, la poule Nagasaki est une véritable race naine sans grand équivalent. Elle a des pattes courtes, les plumes de sa queue sont verticales, sa crête est démesurée et ses ailes basses ont l'extrémité qui touche le sol.

Personne ne garde vraiment les Nagasaki pour leurs œufs, qui sont petits et peu nombreux. C’est évidemment pour leur apparence et leur nature amicale et confiante.

Ce sont des oiseaux délicats qui ont besoin d'être gardés au chaud et au sec, avec beaucoup de litière propre à l'intérieur d'un confortable poulailler. En hiver, ils peuvent même avoir besoin d'un chauffage supplémentaire et, comme toutes les poules à grande crête, cette dernière est sujette aux gelures. Étonnamment, ces poules volent plutôt bien, il est donc préférable d’avoir un enclos fermé.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !