Cataracte chez le chien

Illustration : "Cataracte"

La cataracte est associée à la perte de transparence (opacification) du cristallin, pouvant rendre le chien partiellement ou totalement aveugle.

Affection oculaire assez sérieuse, la cataracte n’apparaît pas que chez les chiens âgés, malgré ce que l’on peut avoir tendance à croire. Chiots et jeunes adultes en apparente bonne santé peuvent, eux aussi, contracter cette maladie qui entraîne une perte de vision partielle ou même totale. Quelles sont les causes de la cataracte ? Comment se manifeste-t-elle ? Comment affecte-t-elle le quotidien et le comportement du chien malade ? Existe-t-il des traitements ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte correspond à l’opacification du cristallin. En d’autres termes, ce dernier, qui est la partie de l’œil dont le rôle est de conduire les rayons lumineux sur la rétine, perd de sa transparence. Pour être plus précis, ce sont la capsule extérieure et la matrice intérieure du cristallin qui deviennent opaques. Et lorsque cela survient, la lumière ne peut plus atteindre la rétine, ce qui entraîne une baisse de la vision. Dans certains cas, cela peut conduire à une perte totale de la vue.

Les chiens concernés par cette affection peuvent se retrouver complètement désorientés, surtout si elle se déclare subitement et se développe de manière rapide. Les causes de la maladie sont diverses, pouvant être liée à l’âge avancé du chien ou à une autre pathologie notamment.

La cataracte due à l’âge

Lorsque cette maladie est associée à l’âge avancé du chien, on l’appelle cataracte sénile. A cause du vieillissement, le cristallin s’opacifie de manière progressive, exactement comme chez les humains.

Ce problème apparaît aux alentours de 8/10 ans, âge à partir duquel le chien est considéré comme sénior.

En règle générale, la cataracte sénile affecte les 2 yeux.

La cataracte provoquée par une maladie

Parmi les maladies pouvant entraîner la cataracte, le diabète y est le plus souvent associé. En cause, les troubles caractérisant le métabolisme des glucides qui viennent affecter les capacités oculaires du chien. Tout comme la cataracte due à l’âge, celle liée au diabète affecte généralement les 2 yeux.

D’autres pathologies oculaires peuvent également favoriser l’apparition de la cataracte, notamment l’uvéite (inflammation de l’uvée) et le glaucome, qui correspond à l’endommagement du nerf optique consécutif à l’élévation de la pression à l’intérieur de l’œil).

La cataracte congénitale et héréditaire

Le chiot peut naître avec une prédisposition à la cataracte. Il est toutefois très difficile de la diagnostiquer avant l’âge de 2 mois. Lorsqu’elle est congénitale, la cataracte peut annoncer d’autres affections oculaires dues à des malformations.

D’autres formes de cataractes peuvent se déclarer plus tard, vers 2 ans. Les deux yeux peuvent être affectés, mais pas toujours au même moment et au même rythme.

La cataracte consécutive à un traumatisme ou une intoxication

Coups, chocs et autres traumatismes sont susceptibles d’entraîner une opacification du cristallin chez le chien.

Idem pour les substances toxiques telles que le naphtalène, ainsi que les molécules comme la chlorpromazine, entrant dans la composition de certains médicaments.

Quels sont les symptômes de la cataracte ?

Dans les cas de cataracte avancée, il est assez simple de la constater par le fait que la pupille du chien soit devenue en partie ou totalement blanche. C’est le signe le plus tangible de l’opacification du cristallin, avec le reflet bleuté dans l’œil.

Avant cela, c’est l’observation de l’attitude du chien qui permet de s’en rendre compte. L’animal ayant perdu de sa vision peut se mettre à percuter toutes sortes d’obstacles : objets, meubles, autres individus, etc.

Certains chiens deviennent nerveux, voire agressifs, car ils sont surpris par les autres animaux ou humains qui se retrouvent près d’eux sans qu’ils n’aient la possibilité de les voir s’approcher.

Peut-on soigner la cataracte ?

L’opacification du cristallin est, le plus souvent, un phénomène irréversible. Les traitements consistent aujourd’hui à ralentir cette perte de transparence du cristallin.

Chez les chiens âgés, il s’agit d’administrer des médicaments dont le but est de repousser le déficit progressif de vision. A cause du vieillissement, ils ne peuvent subir d’intervention chirurgicale, qui consiste à substituer le cristallin endommagé par un implant. Cette opération est donc réservée aux sujets plus jeunes dont la cataracte est due à l’hérédité ou au diabète, par exemple.

Opération assez onéreuse (1200 euros en moyenne), elle est accompagnée de soins contraignants, dont l’application régulière de collyre dans les yeux pendant plusieurs semaines.

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !