Cancer chez le chien

Illustration : "Cancer"

Les chiens, comme les humains, peuvent développer des tumeurs et être exposés à des maladies comme le cancer. Il faut être attentif à une multitude de symptômes qui peuvent certes relever d'une simple maladie passagère, mais également d'un cancer. En cas de soupçon, vous devez consulter en urgence un vétérinaire afin de vérifier s'il s'agit d'une affection sans gravité ou d'une tumeur bénigne ou maligne. S'il s'agit d'un cancer, plus le traitement commence tôt, plus les chances de guérison augmentent.

Les symptômes et les traitements diffèrent en fonction du type du cancer. Nous vous présenterons dans ce qui va suivre les signes possibles du cancer qui peuvent apparaître chez votre chien et les traitements médicaux disponibles.

Les types et les symptômes de cancer canin

Les chiens âgés sont les plus prédisposés au cancer. Des races bien précises développent également plus de tumeurs que les autres. Par exemple, le Boxer est particulièrement prédisposé au cancer, notamment au mastocytome (tumeur cutanée touchant les cellules appelées mastocytes). On peut aussi citer le Chow Chow et le cancer de l’estomac, ou encore les grands chiens tels que le Dogue allemand et l’ostéosarcome (cancer osseux).

Les symptômes qui apparaissent dépendent du type du cancer. Les plus courants sont :

  • Un changement de comportement : manifesté par un repli inhabituel de votre chien et une insensibilité à des activités qui l'intéressaient auparavant, comme le jeu ou les caresses. Ces signes peuvent indiquer qu'il souffre moralement ou physiquement. Une visite chez le vétérinaire sera le meilleur moyen pour en avoir le cœur net.
  • Des vomissements et diarrhées : les vomissements et les diarrhées peuvent être le signe d'une parvovirose, d'un diabète, d'une intoxication ou la conséquence d'un excès de nourriture. Toutefois, ils peuvent aussi être le signe d'un cancer de l'estomac ou des intestins. S'ils perdurent et sont peu espacés, emmenez immédiatement votre chien chez un vétérinaire.
  • Une perte de poids : la perte de poids peut être due à une dépression ou à une négligence du régime alimentaire. Cependant, elle peut être aussi le signe d'un cancer.
  • Un manque d'appétit : ce symptôme peut être dû au stress, mais aussi au cancer. En tout cas, consultez un vétérinaire pour vérifier.
  • Une léthargie : si votre chien a un sommeil prolongé par rapport à son rythme de sommeil habituel, s'il exprime une paresse anormale accompagnée par une fatigue au moindre effort physique et par un affaiblissement inhabituel et brusque, demandez l'aide d'un vétérinaire. Le cancer peut infecter le système nerveux et les muscles.
  • La toux et les difficultés respiratoires : la toux ou les difficultés respiratoires peuvent être dues à la vieillesse (par exemple, les efforts physiques sont susceptibles d’engendrer des difficultés respiratoires chez le chien âgé) ou à une bronchite. Cependant, ils peuvent être le signe d'un cancer pulmonaire. Si ces symptômes sont répétitifs et perdurent, n'hésitez pas à emmener votre chien chez un vétérinaire.
  • La fièvre : sachant que la température normale d'un chien est comprise entre 37,7 et 38,8 °C. La température se mesure par voie rectale, à l’aide d’un thermomètre.
  • Des gencives pâles : la gencive du chien doit avoir une coloration rose. Elle est l'indicateur de la bonne oxygénation et de la circulation du sang. Une gencive pâle est le signe d'un déficit d'afflux sanguin et peut être liée à une maladie grave.
  • Une mauvaise haleine : le déchaussement des dents, la présence de lésions et la mauvaise haleine sont des signes possibles d'un cancer de la cavité orale.
  • Grosseur: l'apparition d'une masse ou d'une bosse sur le corps de votre chien est signe d'un kyste qui pourrait être bénin (il vaut mieux le faire enlever) ou malin. Elles peuvent être constatées visuellement ou à travers le toucher. Massez régulièrement votre chien sur tout le corps.

Le cancer est associé à la présence d’une ou plusieurs tumeur(s) maligne(s). Une tumeur désigne une prolifération de cellules qui s’effectue de manière excessive et autonome, qui se développe aux dépens de l’organisme.

Il existe deux types de tumeurs :

  • les tumeurs bénignes, qui sont d’évolution locale et lente, facilement traitables ;
  • les tumeurs malignes, qui envahissent les différents tissus de l’organisme et peuvent disséminer leurs cellules pour former des métastases, engageant le pronostic vital à court ou long terme.

Causes et traitements

Les origines et les causes d'un cancer sont diverses et variées. Cependant, nous pouvons les classer en 3 catégories :

  • Le vieillissement
  • L'environnement et le mode de vie du chien infecté
  • Un matériel génétique prédisposé à développer des cancers (notamment le fait d’appartenir à une race prédisposée à un type de cancer)

Les traitements d'un cancer diffèrent selon son type. Nous citons :

  • Les opérations chirurgicales : elles consistent à retirer la ou les tumeurs.
  • La radiothérapie : il s'agit d'empêcher les cellules cancéreuses de se multiplier en les irradiant à l'aide de rayonnements de haute énergie.
  • La chimiothérapie : il s'agit de détruire les cellules cancéreuses et d'empêcher leur multiplication en inhibant la synthèse de l'ADN ou de l'ARN.

Révision vétérinaire

Alexia Loscos

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !