Ostéochondrose de l'épaule et du coude chez le chien

Illustration : "Ostéochondrose de l'épaule et du coude"

Prise en charge suffisamment tôt et de manière adéquate, l’ostéochondrose de l'épaule et du coude ne laisse pas de séquelle chez le chien affecté. Intéressons-nous de plus près à cette maladie du développement du cartilage, aussi appelée ostéochondrite disséquante (OCD).

Touchant le jeune chien durant sa croissance, l’ostéochondrose de l'épaule et du coude l’amène à boiter, ce qui réduit ses mouvements. D’autant plus que le symptôme va en s’aggravant avec le temps. Mais c’est une pathologie qui se traite très bien via la chirurgie pour permettre à l’animal de mener une vie tout à fait normale et de rester actif.

Un trouble de l’ossification du cartilage chez le jeune chien

C’est surtout parmi les chiens de grande taille, voire les races canines géantes, que l’on rencontre l’ostéochondrose de l'épaule et du coude, maladie dont on ne connaît pas encore les origines exactes. L’hérédité semble être un facteur prépondérant, tout comme les petits traumatismes répétés qui, en tout cas, sont de nature à aggraver le problème. Des causes nutritionnelles ne sont aussi pas à négliger.

On parle d’ostéochondrose de l'épaule et du coude quand il y a anomalie du développement du cartilage dans ces 2 articulations. Autrement dit, chez le chiot, la transformation du cartilage articulaire en os ne s’effectue pas correctement.

Outre l’épaule et le coude, l’ostéochondrose peut également toucher le genou et le tarse du jeune chien au cours de sa croissance.

Il en résulte un épaississement continu du cartilage, qui est affecté par des lésions (fissures dans le cas d’une ostéochondrite). Sous l’effet des mouvements de l’articulation, des fragments de cartilage ou volets cartilagineux (on utilise également le mot anglais « flap ») peuvent alors se détacher de la surface articulaire et se mettre à « flotter » librement dans l’articulation. Dans ce cas-ci, il s’agit d’ostéochondrite disséquante, qui correspond au type d’ostéochondrose canine le plus fréquent.

En ce qui concerne l’ostéochondrose de l’épaule, un chien atteint sur deux l’est des 2 côtés.

Symptômes et diagnostic de l’ostéochondrose de l'épaule et du coude

Comme expliqué plus haut, l’ostéochondrose de l'épaule et du coude se déclare chez le jeune chien. Les symptômes se manifestent entre 4 et 10 mois d’âge, lorsque la croissance n’est pas encore achevée, moins à la suite de l’épaississement du cartilage que quand des lésions commencent à l’affecter.

Fissures et décollements cartilagineux donnent alors lieu à une boiterie au niveau de la patte concernée. Au fil du temps, cette boiterie et la douleur deviennent de plus en plus marquées, surtout après l’effort ou au contraire après de longues périodes de repos.

Le diagnostic de l’ostéochondrose de l'épaule et du coude s’effectue par manipulation de l’articulation endolorie et sujette à la boiterie. Il est confirmé par le biais de la radiographie ou, encore mieux lorsque votre vétérinaire possède le matériel nécessaire, d’une arthroscopie.

Une pathologie qui se traite assez bien

Dans la majorité des cas, seule la chirurgie permet de traiter efficacement et définitivement l’ostéochondrose de l'épaule et du coude chez le chien. Le procédé privilégié est l’arthroscopie ; une caméra miniature est introduite dans l’articulation et on procède au curetage de la zone comportant des anomalies cartilagineuses. Bien entendu, on retire également les fragments libres de cartilage s’il y en a. Ainsi, votre vétérinaire peut lors du diagnostic par arthroscopie, procéder directement au traitement.

Il est également possible de recourir à une greffe de cartilage, celui-ci étant soit prélevé dans le genou, soit d’origine synthétique grâce aux récentes avancées dans le domaine.

Révision vétérinaire

Mathilde Decuyper

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !