Les massages pour soigner son chien

Illustration : "Les massages pour soigner son chien"

Kinésithérapie, ostéopathie, acupression, réflexologie… Les massages pour chiens existent sous différentes formes, obéissent à des règles spécifiques et relèvent de pratiques thérapeutiques aux origines variées. Ils font du bien à l’animal à tous les niveaux. Il n’y a rien de tel qu’une bonne séance de massage pour permettre à son chien d’être détendu, tant sur le plan physique (notamment musculaire) que celui nerveux. Et quand on pratique soi-même la massothérapie sur son animal, on renforce les liens et la complicité avec ce dernier.

Pressions, pétrissages et effleurages possèdent de nombreuses vertus santé pour le chien. Elles activent sa circulation sanguine et lymphatique, atténue les douleurs articulaires, soulage les tensions musculaires, combat le stress, soutient la guérison après un traitement ou une intervention chirurgicale et améliore la qualité du sommeil.

La kinésithérapie pour chien

La kinésithérapie peut être considérée comme une forme de massage, mais elle s’en distingue par le fait qu’elle est pratiquée dans un but thérapeutique.

Le vétérinaire spécialisé en kinésithérapie traite le chien souffrant d’une pathologie ou d’une lésion pour accélérer sa guérison. Il cherche notamment à améliorer son tonus musculaire et à soulager ses articulations.

Principalement utilisée en rééducation, elle intervient après une opération, une fracture, une lésion des tendons, par exemple. La kinésithérapie canine permet également de travailler sur les troubles locomoteurs et d’aider l’animal à se relaxer.

On y a aussi recours pour soutenir les performances d’un chien sportif ou d’un chien de travail.

L’ostéopathie canine

Autre pratique basée sur une forme de massage, l’ostéopathie pour chien vise à soulager les tensions et les douleurs musculaires, viscérales et osseuses. Elle est employée pour activer les processus d’autoguérison du corps du chien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’ostéopathe canin observe l’animal, sa posture et sa façon de se mouvoir pour déceler des déséquilibres et des asymétries. Il procède par la suite à un diagnostic manuel par palpations. Une fois les affections localisées, il cherche à rétablir la mobilité des tissus et à remédier aux déséquilibres en effectuant des manipulations bien ciblées.

L’ostéopathie pour chien agit sur les troubles liés aux maladies chroniques et à la vieillesse, comme les raideurs articulaires et l’arthrose. Elle stimule la circulation sanguine et lymphatique, en même temps qu’elle facilite le drainage et l’élimination des toxines. Elle contribue donc à la purification de l’organisme du chien.

L’acupression adaptée aux chiens

L’acupression est l’acupuncture appliquée avec les doigts au lieu des aiguilles. Elle permet de rétablir la bonne circulation de l’énergie vitale, le Chi (ou Qi), dans le corps du chien.

Avec le bout des doigts, on agit sur les points d’acupression qui se situent le long des méridiens, afin de défaire les blocages et déséquilibres.

L’acupression canine est utilisée pour atténuer le stress, les problèmes articulaires, les troubles de la digestion comme les spasmes provoquant les vomissements, les atteintes des voies respiratoires

Masser soi-même son chien

On peut masser soi-même son chien pour l’aider à aller mieux et lui permettre de se détendre. Il s’agit tout d’abord de repérer les zones où il aime être manipulé. Pour cela, on caresse différentes régions et on observe ses réactions.

On procède généralement comme suit :

  • On peut commencer par de légers massages sur la tête
  • On enchaîne avec des massages circulaires sur le cou, puis les épaules
  • On descend vers la poitrine, puis les pattes avant
  • On masse ensuite la zone située entre les épaules, avant de progresser le long du dos
  • On termine par les pattes arrière en partant de la base de la queue vers l’extrémité des membres postérieurs.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation