Une famille souhaitant adopter un chiot est victime d'une grosse arnaque, une éleveuse leur vient en aide !

Un couple d’Australiens et leur fils avaient du mal à se remettre du choc et du chagrin causés par un faux éleveur de chien les ayant escroqués. Ils ont renoué avec le bonheur en accueillant le nouveau membre de leur famille, un chiot offert par une dame touchée par leur détresse.

Illustration : "Une famille souhaitant adopter un chiot est victime d'une grosse arnaque, une éleveuse leur vient en aide !"

Partout dans le monde, les arnaques montées par des pseudo-éleveurs de chiens font de plus en plus de victimes ces dernières années, profitant de la demande sans cesse croissante en animaux de compagnie. Lisa Fittkau et son mari Leigh Murray font partie de ces gens ayant avancé d’importantes sommes d’argent alors que le chiot qu’ils espéraient adopter n’avait, en fait, jamais existé. Un récit rapporté par The Singleton Argus ce lundi 6 juin.

Lisa et Leigh, qui habitent Devonport en Tasmanie (Australie), cherchaient un petit chien à acheter et voulaient en faire la surprise à leur fils Oliver. Ils étaient tombés sur une publicité montrant un adorable chiot Caniche toy à la robe abricot et appelé Mango. Séduit, le couple a contacté ce qu’il croyait être l’éleveur, qui leur a fourni un numéro d’enregistrement, ainsi que des photos et des vidéos du jeune quadrupède.

Une « somme considérable » lui a été payée, raconte Lisa Fittkau, qui a reçu un numéro de suivi leur signifiant que le chiot était en transit. Plusieurs jours se sont écoulés depuis, et la famille n’avait toujours pas de nouvelles de Mango. Pire, le vendeur leur a demandé davantage d’argent pour couvrir les frais d’assurance, de caisse de transport et de traitement contre l’anxiété. Ce qui n’a fait que confirmer leurs doutes ; ils venaient d’être arnaqués.

« Nous ne savions pas quoi faire. […]. Ils ont même volé l'identité d'un éleveur. Ils sont très habiles dans ce qu'ils font », confie la mère de famille.

Bienvenue à Enza !

Leur histoire est parvenue jusqu’aux oreilles de Sandy Trujillo, elle-même ancienne victime d’arnaque de la part d’un faux-éleveur et qui se bat depuis des années contre cette pratique. Elle avait une merveilleuse nouvelle à annoncer à Lisa et Leigh ; elle leur a trouvé un chiot chez une dame vivant dans l’Etat du Victoria (sud-est de l’Australie) et émue par ce qui leur est arrivée. Elle s’appelle Enza.

Enza leur a offert l’un de ses petits Cavapoos pour les aider à remonter la pente. Pour Oliver et ses parents, « c’était comme voir la lumière au bout du tunnel », dit Lisa Fittkau. Ils ont décidé d’appeler le chiot Enza, en hommage à cette magnifique personne.

Le samedi 4 juin, Lisa, Leigh et Oliver se sont rendus à l’aéroport de Devonport pour faire connaissance avec le nouveau membre de leur famille, qu’ils ont accueilli les bras grands ouverts et les larmes aux yeux.

A lire aussi : Un whippet gris devient le chien de thérapie du métro de Londres pour sa capacité à réconforter les usagers (vidéo)

Illustration de l'article : Une famille souhaitant adopter un chiot est victime d'une grosse arnaque, une éleveuse leur vient en aide !
The Singleton Argus

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 07/06/22

    il y a vraiment des pourris sur terre qui abusent !!!! heureusement, que de l'autre côté, des personnes gentilles et généreuses peuvent faire du bien....

      Répondre   Signaler


  • Image de profil