Un chien paralysé et secouru après les séismes en Syrie redécouvre le bonheur de jouer avec ses congénères

Plusieurs semaines après les séismes ayant secoué la Syrie, un chien découvert paralysé et couvert de boue dans la zone touchée renoue avec les petits plaisirs simples de la vie. Il le doit à une association locale ayant déjà sauvé un nombre incalculable d’animaux victimes de la guerre.

Illustration : "Un chien paralysé et secouru après les séismes en Syrie redécouvre le bonheur de jouer avec ses congénères"

La notoriété du refuge syrien House of Cats Ernesto a largement dépassé les frontières du pays. Fondé par un ambulancier du nom de Mohammad Aljaleel, surnommé « l’homme à chats d’Alep », le sanctuaire a permis à de nombreux animaux d’échapper aux affres de la guerre civile. Plus récemment, le refuge a accueilli des rescapés des tremblements de terre de février 2023.

L’un d’eux est Bobby, un chien paralysé des pattes arrière. Il a été découvert près d’un champ par les bénévoles de House of Cats Ernesto peu après le séisme, d’après le site de l’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) qui soutient d’ailleurs le refuge syrien.

Le pauvre canidé était couché dans la boue, incapable de se mouvoir. « Nous étions très émus. Il était trempé jusqu'aux os et couvert de boue. Il était même difficile de dire de quelle couleur il était », se souvient le Dr Ahmad Yousef, vétérinaire au sanctuaire.

Illustration de l'article : Un chien paralysé et secouru après les séismes en Syrie redécouvre le bonheur de jouer avec ses congénères
IFAW / Facebook

Transporté au refuge, Bobby s’est vu administrer des antidouleurs, avant d’avoir droit à un bon bain chaud et à un savoureux repas.

Les jours et les semaines suivantes, l’équipe vétérinaire a tout essayé pour sauver ses pattes arrière, notamment divers traitements et des séances de physiothérapie, mais sans résultat. Sa colonne vertébrale était beaucoup trop endommagée. Au refuge, on ignore si ce traumatisme est la conséquence du séisme ou s’il a eu lieu avant.

« Il mérite au moins cette chance »

Les bénévoles ont tenté, en vain, de se procurer un chariot pour le chien. Ils n’ont toutefois pas baissé les bras et, après avoir rassemblé quelques pièces, ils ont demandé à un artisan local d’en fabriquer un.

Illustration de l'article : Un chien paralysé et secouru après les séismes en Syrie redécouvre le bonheur de jouer avec ses congénères
IFAW / Facebook

Depuis qu’il est équipé de ses roulettes, Bobby s’en donne à cœur joie en courant et en jouant avec les autres chiens du sanctuaire.

A lire aussi : Un accident de la route redonne paradoxalement de l'espoir à la famille d'un chien volé

Illustration de l'article : Un chien paralysé et secouru après les séismes en Syrie redécouvre le bonheur de jouer avec ses congénères
IFAW / Facebook

« Nous allons lui redonner un peu de dignité et de mobilité. C'est un chien gentil et doux. Il mérite au moins cette chance », conclut le Dr Yousef.

2 commentaires