Un chien grièvement blessé en Ukraine intègre la police hongroise et apprend la tolérance aux enfants

Après avoir miraculeusement survécu à l’explosion d’une roquette sur le front ukrainien, un chien a eu droit à un nouveau départ de l’autre de la frontière sud-ouest du pays, en Hongrie. Il y a rejoint les forces de l’ordre et prend part, depuis, à des campagnes de sensibilisation auprès des enfants.

Illustration : "Un chien grièvement blessé en Ukraine intègre la police hongroise et apprend la tolérance aux enfants"

Traumatismes et handicaps n’empêchent pas de mener une vie normale, ni d’accomplir de merveilleuses choses. C’est ce que démontre le parcours de Rambo, et c’est aussi le message que ce chien mutilé véhicule aux enfants depuis son entrée dans la police hongroise. Un récit rapporté par VOX News.

Rambo est un Berger Allemand de 3 ans. L’an dernier, il était aux côtés de soldats ukrainiens quand son unité avait été la cible de tirs de roquettes. L’animal avait été sévèrement touché ; il avait perdu des fragments du crâne et avait eu la mâchoire endommagée sur toute la partie droite de la face. Il avait également perdu l’oreille du même côté.

Illustration de l'article : Un chien grièvement blessé en Ukraine intègre la police hongroise et apprend la tolérance aux enfants
Spectrum FM Costa Almeria / Facebook

De l’oblast de Kharkiv (est de l’Ukraine) où l’attaque avait eu lieu, Rambo avait été emmené dans l’ouest du pays. Il avait été opéré une première fois avant d’être pris en charge par Violetta Kovacs, directrice d’une association hongroise dédiée à la protection et au sauvetage des Bergers Allemands.

Le quadrupède avait ainsi été transféré à la structure de l’organisation près de Budapest, la capitale hongroise. Il a passé 8 mois dans ce centre, où on l’a opéré une 2e fois et soigné. Il fallait notamment lui extraire plusieurs dents qui lui causaient d’atroces douleurs.

Un long travail de socialisation a ensuite été entamé. Rambo a ainsi appris à s’entendre avec ses congénères et à refaire confiance aux humains. Très vite, ses bienfaiteurs se sont aperçus qu’il se comportait très bien avec les enfants.

Il a été décidé de l’intégrer à la police de Budapest. A l’issue de sa formation, le chien a commencé à participer à des campagnes de sensibilisation et à des démonstrations. Auprès des écoliers, mais aussi d’adultes en situation de handicap, Rambo apporte la preuve que même différent, on peut être heureux et faire tout ce qu’un autre individu est capable de réaliser.

« Il peut faire les mêmes choses que les autres chiens »

Rambo est aussi là pour faire comprendre aux plus jeunes qu’il ne faut pas marginaliser quelqu’un parce qu’il n’est pas comme eux. C’est ce qu’explique le lieutenant-colonel Maria Stein, de la police de Budapest : « De nos jours, malheureusement, il arrive que les enfants se moquent d’autres car ceux-ci portent des lunettes, un appareil dentaire, parce que leurs oreilles ont une forme peu commune ou autre… Parce qu'ils sont différents. Avec Rambo, on pourra peut-être un peu sensibiliser ces enfants et leur montrer que oui, il est blessé, il est différent, mais il peut faire les mêmes choses que les autres chiens. »

A lire aussi : Messi, chien du film « Anatomie d’une chute », fait une apparition remarquée au Déjeuner des Oscars

Illustration de l'article : Un chien grièvement blessé en Ukraine intègre la police hongroise et apprend la tolérance aux enfants
Spectrum FM Costa Almeria / Facebook

Rambo ne s’est pas seulement vu offrir un travail ; il a aussi une famille aimante et une maison, celles du lieutenant-colonel Gyula Desko, de la police de Budapest également. Elle l’a, en effet, adopté et continue de le former.

« Travailler avec lui demande plus de patience et plus d'attention, car nous ne savons pas quel genre de problèmes mentaux sa blessure à la tête lui a causés, dit sa maîtresse. Rambo est toutefois très ouvert avec les gens et les accepte sans problème, malgré ses blessures et le choc qu’il a subi. »

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 20/06/23

    que de problèmes tu as eu mon beau RAMBO...mille mercis de l'avoir sauvé et heureuse qu'il puisse "travailler" et qu'il soit adopté

      Répondre   Signaler


  • Image de profil