Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Savigny-en-Sancerre : Des chiens victimes collatérales d’un empoisonnement de blaireau

Publié le 20/06/2017 à 17h50

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Savigny-en-Sancerre : Des chiens victimes collatérales d’un empoisonnement de blaireau"

La commune de Savigny-en-Sancerre a fini par résoudre l’affaire d’empoisonnement de chiens, en cours depuis le mois de février 2016.

Pendant des mois, les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) se sont penchés sur une affaire d’empoisonnement de chiens. La première victime était un épagneul. Ce dernier avait été emmené chez le vétérinaire par son maître, car il était manifestement sujet à une intoxication aiguë. La pauvre bête n’a pas pu y survivre d'après le site leberry.fr.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Après avoir découvert un cas similaire à celui de l’épagneul, les enquêteurs et les agents de l’ONCFS ont suivi la piste d’un blaireau qu’on aurait cherché à empoisonner.

En effet, autour d’un terrier, les agents ont découvert la présence de nourriture ainsi que de cadavres d’animaux. Les analyses ont démontré que les aliments découverts étaient empoisonnés et contenaient un insecticide agricole. Il fallait donc retrouver la trace de la personne derrière ces empoisonnements.

L’enquête des inspecteurs de l’Environnement et des agents de l’ONCFS à permis la découverte de deux suspects résidant à Bonny-sur-Loire. La perquisition à leur domicile a révélé la présence de l’insecticide en question et d’une seringue qui en était remplie.

Les accusés qui en avaient après le blaireau risquent jusqu’à 2 ans de prison ainsi que 75.000 euros d’amende, en plus des dédommagements des parties civiles touchées.

386 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !