Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Quelqu’un en veut à ce chien, qui a reçu 2 balles en six mois !

Publié le 02/05/2019 à 18h07 Modifié le 03/05/2019 à 07h59

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Quelqu’un en veut à ce chien, qui a reçu 2 balles en six mois !" Photo d'illustration

En l’espace de 6 mois, un chien a reçu deux balles. À chaque fois en mettant sa vie en danger. La première s’était logée entre le cœur et les poumons. La seconde a frôlé la colonne vertébrale. Sa propriétaire, sur les conseils de sa vétérinaire, va se rapprocher d’une société protectrice des animaux et n’exclut pas de porter plainte. Le tireur semble être le même…

Avec sa bouille, il est difficile de lui vouloir du mal. Mais en six mois, ce chien Finnois de Laponie a reçu deux balles tirées par un mystérieux inconnu. Le canidé serait-il détesté à ce point par un habitant de Cransac, en Aveyron ?

À nos confrères de La Dépêche, la propriétaire de l’animal à poil long raconte : « En octobre dernier, je l'ai retrouvé couché sur notre terrain l'air vraiment pas en forme. Je me suis dit qu'il avait sans doute été heurté par une voiture. D'autant plus que quand je l'ai pris dans mes bras, j'ai senti du sang. Je l'ai donc amené à la clinique vétérinaire de Decazeville, où le docteur Emilie Dussausoy, après l'avoir examiné a décelé à la radio un projectile qui s'était logé entre le cœur et le poumon. Une balle qui engageait son pronostic vital, et il est resté quelque temps sous surveillance en clinique. »

Recevez les actualités de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

« Une double tentative de meurtre »

Puis il en est ressorti. La vie avait, semble-t-il, repris le cours des choses. Emilie Dussausoy avait toutefois conseillé sa cliente de se rapprocher d’une association protectrice des animaux. En ce mois de mai, la propriétaire de l’animal devrait allier la parole aux actes. Surtout après que son compagnon ait reçu un deuxième tir, qui a cette fois atterri à quelques millimètres de sa colonne vertébrale.

« Trop, c'est trop ! Deux balles perdues ce n'est pas possible. Mon chien a été victime d'une double tentative de meurtre. Les deux projectiles se ressemblent étrangement et de là à penser qu'ils sortent de la même arme et qu'il n'y aurait qu'un seul tireur… »

A lire aussi : "Les balles de tennis sont-elles dangereuses pour mon chien ?"

La femme assure « faire le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus ». Si elle n’exclut pas de porter plainte, elle va tout d’abord suivre les précieux conseils de sa vétérinaire. Une façon de protéger sa boule de poils « pas agressive », mais à « l’instinct sauvage et éprise de liberté ».

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 03/05/19

    c'est quoi ce dégénéré qui en veut à ce chien....j'espère que la gendarmerie prendra bien la plainte de cette dame et qu'elle trouvera le sinistre individu (et j'espère qu'il n'y aura pas de 3ème fois).

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 04/05/19

    Ou à ses maîtres....

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 04/05/19

    Souvent ils n'ont pas le courage de s'en prendre directement aux personnes et s'attaquent à leur animal plus facile

     Répondre  Signaler