Prancer, le Chihuahua connu pour être un « Chuky démoniaque, asocial et possessif », a changé la vie de sa nouvelle propriétaire

Illustration : "Prancer, le Chihuahua connu pour être un « Chuky démoniaque, asocial et possessif », a changé la vie de sa nouvelle propriétaire"

Le post de Tyfanee Fortuna, une bénévole à l'association Second Chance Pet Adoption League basée dans le New Jersey (États-Unis), pour faire adopter Prancer était devenu viral. Et pour cause : il a été présenté avec humour comme étant un chien misandre. Aujourd'hui, il s'épanouit au sein de sa nouvelle famille.

Prancer, un Chihuahua de 2 ans, a donné du fil à retordre à Tyfanee Fortuna. En plus de souffrir d'obésité à son arrivée, le canidé était asocial. Son ancienne propriétaire, une dame âgée, le traitait comme un humain.

Sa bienfaitrice a tenté une approche peu conventionnelle pour le faire adopter. En avril dernier, elle a posté un message sur Twitter dans lequel elle expliquait que son petit protégé détestait les hommes, les enfants et les autres animaux, y compris ses congénères. En somme, il ne tolérait que les femmes !

Et pourtant, la description surprenante et pleine d'humour de « cette poupée Chucky dans un corps de chien » (pour reprendre ses propres termes), a porté ses fruits. Les demandes d'adoption ont afflué. Prancer a été recueilli par Ariel Davis, 36 ans. Cette dernière lui a consacré un compte Instagram, suivi par plus de 95 000 personnes à ce jour.

Un passé difficile

La trentenaire a récemment confié à People que son nouveau compagnon à 4 pattes a littéralement changé sa vie... pour le mieux ! Ariel Davis traîne un passé difficile derrière elle. Elle a révélé avoir été dépendante à la marijuana pendant plusieurs années.

« J'avais 2 chiens dont je prenais bien soin, mais ma dépendance a dégénéré, et il y a environ 3 ans, j'ai dû entrer dans un centre de traitement, alors je suis venue dans le Connecticut, et malheureusement, j'ai dû reloger mes chiens », a-t-elle déclaré. Blue et Doodle vivent désormais dans un foyer aimant, où tous leurs besoins sont comblés.

Après être sortie victorieuse de son combat contre la drogue, l'Américaine s'est sentie capable de prendre soin d'elle-même, mais aussi d'un animal. Lorsqu'elle a découvert l'annonce de Tyfanee Fortuna sur les réseaux sociaux, elle a immédiatement su que Prancer lui était destiné.

Après avoir expliqué à la bénévole pourquoi ils seraient bons l'un pour l'autre, la demande d'adoption a été acceptée.

« C'était le coup de foudre »

« J'ai dit que Prancer me rappelait beaucoup mon Doodle », a dévoilé Ariel Davis. « J'ai l'habitude des animaux qui ont des troubles anxieux, qui s'entendent mal avec d'autres animaux ou d'autres personnes. »

Le Chihuahua « démoniaque, asocial et possessif » se montre fidèle envers sa mère adoptive. Il a eu impact positif sur sa vie, en l'aidant à guérir « son traumatisme passé » et à prendre un nouveau départ.

A lire aussi : Affligée par la disparition de son chien, une famille choquée de l'apercevoir à la télévision 2 ans plus tard (vidéo)

Et vice versa ! Ariel Davis a permis à Prancer de s'épanouir au quotidien. Elle a donné une chance à cette petite créature originale. « C'était le coup de foudre », a ajouté la fière maman du chien.

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire