Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pour mettre fin à ses souffrances, ils euthanasient ce chien poignardé dans le cou

Publié le 30/01/2019 à 12h02

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Pour mettre fin à ses souffrances,  ils euthanasient ce chien poignardé dans le cou" © Scottish SPCA

Découvert dans une rue de la capitale écossaise, le chien Aslan saignait abondamment après que quelqu'un lui a planté une lame d'une vingtaine de centimètres dans le cou. C'est parce qu'il est devenu trop agressif envers les membres d'un refuge qu'il a été décidé de mettre fin à ses jours.

Comme le rapporte le site STV, un chien grièvement blessé est devenu "incontrôlable", ce qui a conduit à son euthanasie. Les faits se sont déroulés en Écosse. Le quadrupède, répondant au nom d'Aslan, avait été trouvé dans la rue à Édimbourg par un passant. Il saignait beaucoup au niveau du cou et pour cause ; une lame de 26 cm y était logée.

Aslan a été opéré en urgence et son état était jugé stable après l'intervention. Suite à quoi la SPCA écossaise l'a transféré dans l'un de ses refuges à Cardonald, dans la banlieue de Glasgow, où les choses ont très mal tourné.

A lire aussi : "Choisir son vétérinaire"

Le chien, décrit par la SPCA comme étant un Johnston Bull Terrier (race non reconnue par la FCI et autour de laquelle il n'y a que très peu d'informations), s'est montré beaucoup trop agressif envers le staff d'après le porte-parole de l'association : "Aslan a commencé à agir de manière agressive à l'égard des membres de notre équipe. Même les plus expérimentés parmi ceux-ci n'ont pas pu interagir avec lui." Ils lui ont administré un tranquillisant, mais l'animal "est devenu de plus en plus incontrôlable" à mesure que les jours passaient.

C'est donc "le cœur lourd" que l'équipe et le vétérinaire en chef du refuge de la SPCA écossaise ont dû prendre cette "douloureuse décision" de mettre fin à ses jours, estimant que c'était une meilleure solution que de le confiner à vie dans une cage et le priver de tout échange avec les autres.

La SPCA a, par ailleurs, indiqué qu'elle menait une enquête afin de connaître l'identité de l'auteur de ce cou de couteau.

8624 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

6 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 31/01/19

    bizarre, cette histoire. Pauvre chien, repose en paix.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 31/01/19

    Étrange histoire que celle ci , en même temps il se fait poignarder donc qu'il soit en colère contre l'être humain est un peu normal. Reposes en paix petit loulou

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 31/01/19

    Normal qu' il soit agressif il venait de se faire poignarder dans compter qu' on connaît pas son passé peut être plus douloureux ..on aurait dû attendre qu' il se calme se chien avait besoins de temps
    Je refuse l aboutissement ..C est horrible je ne vous félicite pas

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/02/19

    Vous avez raison on connaît pas son passé et il devait avoir mal ....et il n'avait peut être plus confiance aux humains vu qu'il a reçu une lame de 20cm....repose en paix....

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/02/19

    la question est simple qui c'est le plus dangereux le bull-terrier ou ses crétins qui se prennent pour humain personnellement dangereux ou pas le chien restera vivant quoi qu'il arrive méchant ou j'm'en contrefous repos en toi american bulldog qui est pris pour un bull-terrier donc la f c i fout sont bordel comme la s c c qui toi aussi est juger dangereux par des bouses politicien et autres et le ou les responsable de l’euthanasie doit dégagé de mon chemin sinon ces génitales seront coupé j'aime les copain humain mais pas les looser bébé toutou vas voir les cœur familiale qui t'attende et certains d'entre nous te rejoindront

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/02/19

    pauvre chien .Comme il a du souffrir !! je peux comprendre son comportement agressif après tout cela . et surtout j'espère que le coupable sera trouvé et puni comme il se doit

     Répondre  Signaler