Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Emotion
  5. Pour la bonne cause, ce chien ramasse des balles de golf

Pour la bonne cause, ce chien ramasse des balles de golf

Publié le 06/06/2017 à 11h27

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : " Pour la bonne cause, ce chien ramasse des balles de golf"

Davos, un Bouvier Bernois plein d’énergie, récupère des balles de golf perdues dans un parcours du Minnesota pour que chacune d’elles soit revendue au profit d’un refuge pour animaux.

Davos est un magnifique Bouvier Bernois qui déborde d’énergie. Toujours prêt à jouer, il préfère par-dessus tout aller chercher des objets en tous genres, où qu’ils se trouvent. Son propriétaire Al Cooper a trouvé un moyen d’utiliser ce talent pour une œuvre charitable.

Al Cooper joue régulièrement au golf sur un parcours situé non loin de chez lui, dans l’Etat du Minnesota (Nord des Etats-Unis). Ces dernières années, il a pris l’habitude d’emmener Davos avec lui. Et bien sûr, à chaque fois que l’homme perd une balle de vue, Davos se fait une joie de courir à sa recherche et finit toujours par la rapporter à son maître.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Mais en fait, le Bouvier Bernois ne se contente pas de chercher la balle frappée par Al Cooper ; il ramène toujours d’autres balles perdues par des golfeurs passés avant lui sur le green. Cette attitude a donné une idée à son propriétaire : revendre aux joueurs chaque balle de golf récupérée par Davos au prix d’un quart de dollar (un peu plus de 22 centimes d’euro) et reverser l’argent ainsi récolté au refuge de l’Animal Humane Society.

A ce jour, 400 balles de golf ramenées par Davos ont été vendues, représentant la somme de 100 dollars (88 euros). Ce n’est peut être pas grand-chose, mais ce n’est qu’un début. L’initiative a d’ailleurs attiré l’attention d’un média local, Kare 11, qui a réalisé un reportage (vidéo ci-dessous).

Davos n’a rien perdu de son enthousiasme pour la chasse aux balles de golf perdues, bien au contraire. A travers sa passion, il apporte sa petite contribution à l’amélioration des conditions de vie d’autres animaux.

Photos : Al Cooper / Facebook

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !