Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Perpignan : un sans-abri s’acharne sur son chien à coups de barre de fer

Perpignan : un sans-abri s’acharne sur son chien à coups de barre de fer

Publié le 15/03/2017 à 12h12

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Perpignan : un sans-abri s’acharne sur son chien à coups de barre de fer"

Une caissière du supermarché près duquel l’agression a eu lieu est intervenue pour sauver l’animal, un jeune Berger Berge Malinois. Quant au sans-abri, il a été interpellé par la police et condamné lundi à une peine de prison avec sursis.

Le pauvre chien ne souffre heureusement pas de blessures graves, mais il en aurait certainement été autrement si une caissière du supermarché à l’extérieur duquel l’animal a été battu n’avait pas décidé de s’interposer.

A lire aussi : "Promener son chien sans laisse"

Cette scène, relatée par France Bleu Roussillon, s’était déroulée samedi dernier sur le parking de la grande surface, à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales. Sous les yeux de plusieurs clients et de leurs enfants, un sans-abri s’était mis à frapper son chien, un chiot Berger Belge Malinois de 6 mois, à coups de pied, de poing et de barre de fer d’une cinquantaine de centimètres, d’après les témoignages recueillis. L’homme était vraisemblablement sous l’emprise de l’alcool.

D’ailleurs, il a tenté de se justifier à la barre en déclarant qu’il ne se souvenait de rien. Le sans-abri a, en effet, été appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel de Perpignan dès ce lundi, soit le surlendemain de l’agression sur son chien.

Le jeune animal n’avait malheureusement aucun moyen d’échapper à ces coups, car il était attaché au dos de son bourreau. Il avait été interpellé par la police peu de temps après et avait refusé de se soumettre au test d’alcoolémie.

La SPA, qui s’était constituée partie civile dans cette affaire, s’est vu confier le chien. Quant à l’homme, il a été condamné à une peine de prison avec sursis de 4 mois, assortie à une amende de 1100 euros et à une interdiction de détenir un animal.

Le chiot battu est un jeune Malinois comme celui-ci (photo d'illustration)

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 24/03/17

    Une amende de 1100 euros à un S.D.F , Il va la payer comment ? Il faut lui interdire à vie d' avoir un animal

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 24/03/17

    ridicule condamnation pour 1 sdf 1100€ où va t'il aller les chercher et de la prison avec sursis justice laxiste pourquoi ne pas lui occuper le temps qu'il perd à boire??

     Répondre  Signaler