Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Mobilisation pour retrouver un chien disparu en Saône-et-Loire

Mobilisation pour retrouver un chien disparu en Saône-et-Loire

Publié le 24/11/2016 à 11h49

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Mobilisation pour retrouver un chien disparu en Saône-et-Loire"

Cela fait une semaine qu’Anaïs et son compagnon n’ont plus de nouvelles de leur chien Goffer. Tout porte à croire qu’il a été volé, une version que semble appuyer la gendarmerie. Proches et anonymes se mobilisent pour tenter de retrouver le Beagle.

Anaïs Rubey et son compagnon Kevin, qui habitent Sassenay en Saône-et-Loire, sont véritablement désespérés par la disparition de leur chien, un Beagle prénommé Goffer. Mais dans leur malheur, ils trouvent un certain réconfort dans la chaîne de solidarité qui s’est organisée autour d’eux pour tenter de retrouver l’animal.

D’après le récit relayé par le Journal de Saône-et-Loire, le chien est perdu de vue depuis le jeudi 17 novembre 2016. Ce jour-là, Kevin était rentré de son travail comme à son habitude, mais en arrivant à la maison, il s’est rendu compte que Goffer n’était pas dans sa niche. Son collier, ouvert, traînait par terre et le grillage était ouvert lui aussi. Tout de suite, la thèse du vol a prévalu, les indices cités allant clairement dans ce sens. C’est aussi la piste que semblent privilégier les gendarmes.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Bien que sous le choc de la disparition de son chien Goffer, Anaïs n’est pas restée les bras croisée. Elle s’est renseignée auprès du voisinage, a sillonné les rues, lancé un appel sur Facebook et un avis de recherche sur Chien-Perdu.org dans l’espoir de retrouver la trace du Beagle. Les chasseurs locaux ont, par ailleurs, promis de prévenir le couple si jamais ils le voyaient dans les bois. Des habitants ont participé aux recherches, notamment durant le weekend. En outre, l’employeur d’Anaïs s’est montré compréhensif, l’autorisant à quitter son travail une heure plus tôt pour reprendre les recherches.

Cela fait donc une semaine que Goffer n’a plus donné signe de vie, mais tout le monde autour de sa famille déploie de gros efforts dans l’espoir de mettre fin à cette situation inquiétante.

1834 partages

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !