Les visiteurs d'un cimetière déposent régulièrement des bâtons sur la tombe d'un chien vieille d'un siècle

Illustration : "Les visiteurs d'un cimetière déposent régulièrement des bâtons sur la tombe d'un chien vieille d'un siècle"

L’une des tombes que l’on trouve dans l’immense cimetière new-yorkais de Green-Wood attire de nombreux visiteurs depuis des décennies. Beaucoup d’entre eux ont même pris l’habitude d’y déposer des bâtons. Elles sont destinées au majestueux chien dont la statue orne la sépulture.

Le cimetière de Green-Wood est l’un des plus vastes et les plus célèbres au monde. Situé à Brooklyn, il comporte les tombes d’innombrables célébrités. L’artiste peintre Jean-Michel Basquiat, la violoniste Camille Urso, première femme admise au Conservatoire de Paris, ou encore Samuel Morse, l’inventeur du télégraphe et de l’alphabet portant son nom, sont quelques-unes des figures historiques qui y ont été inhumées.

La tombe d’un homme ayant vécu au 19e siècle et dont la notoriété était davantage locale, est devenue elle aussi l’une des principales attractions du site au fil des décennies. Il s’agit de John E. Stow (1817-1884), l’un des plus anciens marchands de fruits de la ville. Ce qui rend sa sépulture aussi populaire, c’est la statue de bronze qui la surmonte, comme le rapporte The Dodo.

Elle est à l’effigie de Rex, chien représenté en position couchée, la tête portée haut, le regard alerte et scrutant l’horizon. On ignore si sa dépouille repose aux côtés de celle de son maître – une pratique autorisée dans ce cimetière jusqu’en 1879 – mais le canidé garde loyalement la dernière demeure de son maître depuis près de 140 ans.


Green-Wood Cemetery / Facebook

Des cadeaux pour Rex de la part des visiteurs

Au pied de cette sculpture, on trouve souvent un tas de bâtons et de branches. Ce sont les passants qui les déposent, respectant ainsi une sorte de tradition perpétuée depuis des générations. Comme pour le récompenser pour sa fidélité ou l’inviter au jeu…

« Les gens le voient depuis la route », expliquent Stacy Locke, responsable de la communication du cimetière de Green-Wood. Ils prennent le temps de s’arrêter, de ramasser l’une des branches tombées de l’arbre au pied duquel se trouve la tombe et l’offrent à Rex. Stacy Locke raconte que quelqu’un a même laissé une photo de son chien, probablement décédé lui aussi. Peut-être pour demander à Rex de veiller sur lui.

A lire aussi : Une femelle chiot très proche de son frère aîné à tel point qu'elle l'utilise comme fauteuil


Stacy Locke

Photo de Mango Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires