Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La SPA vient au secours de 18 chiens et chiots et porte plainte contre l’éleveuse

Publié le 19/02/2019 à 13h00

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La SPA vient au secours de 18 chiens et chiots et porte plainte contre l’éleveuse" © SPA

Une éleveuse déjà connue des services de la SPA a fait l’objet d’une importante saisie, fin janvier, dans le sud de la France. La SPA n’a pu sauver un chien, mort sur place, mais a réussi à secourir 18 autres chiens et chiots dans 2 refuges. Désormais, la société attend que la responsable de ces actes de cruauté comparaisse devant le tribunal. Elle a en tout cas porté plainte en ce sens.

La petite commune de Davejean, dans l’Aude, ne compte qu’une centaine de personnes. C’est pourtant dans ces terres rurales, situées à équidistance de Carcassonne et de Perpignan que la Société protectrice des animaux (SPA) est intervenue. Le mercredi 23 janvier, sollicitée par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de Carcassonne, la SPA vient à la rescousse d’animaux détenus dans un élevage dans des conditions abominables.

Un chien retrouvé mort, les autres placés

Des « conditions de vie désastreuses », précise la société de protection des animaux dans un communiqué. Les membres de la SPA sont accompagnés par les gendarmes, venus les aider à prendre en charge les chiens vivants. « Les services de la DDCSPP avaient été alertés sur cet élevage. Ils nous ont donc sollicités pour que nous intervenions pour prendre en charge les animaux », précise à L’Indépendant le service de presse de la SPA. Malheureusement, tous les animaux n’auront pas la chance de connaître un futur. Un chien est aussitôt retrouvé mort.

A lire aussi : "La trousse de secours pour chien"

« 18 autres dans un état sanitaire inquiétant, dont 5 chiots, attendaient d’être secourus. La plupart des animaux présentaient une maigreur avancée, manquaient de soin (tartre, otite...) et de nourriture », poursuit la SPA. Afin de donner une meilleure chance à tous ces canidés de survivre et leur proposer le meilleur protocole de soins, ils ont été répartis dans plusieurs refuges. Celui de Perpignan et un autre de Vallérargues ont ouvert leurs portes à ces Huskys, American Staffordshire Terrier et Shih Tzu.

La SPA attend une peine exemplaire

« Les animaux sont aujourd’hui placés dans des structures adaptées, ils se rétablissent et sont pour le moment sous réquisition judiciaire. La SPA espère qu’une décision de justice sera rendue rapidement afin que ces animaux puissent être proposés à l’adoption dans ses refuges. » Car la SPA n’en restera pas là. Elle a déposé plainte contre l’éleveuse, déjà connue des services de la Société.

Une SPA qui annonce que « plusieurs procédures judiciaires sont engagées contre elle » et qu’elle « compte sur la justice pour qu’une peine exemplaire soit appliquée, avec notamment une interdiction pour cette personne de détenir un animal ». Réponse dans les prochaines semaines.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 20/02/19

    cette éleveuse de la honte était déjà connue...alors pourquoi a t'elle de nouveau pu "monter" cet élevage ??? J'espère de tout coeur qu'elle sera interdite à VIE de détenir des animaux. Je souhaite que tous les animaux "saisis" soient vite adoptés.

     Répondre  Signaler