Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. La propriétaire d’un chien jugé bruyant à l’amende après les plaintes des voisins

La propriétaire d’un chien jugé bruyant à l’amende après les plaintes des voisins

Publié le 24/08/2017 à 16h10

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La propriétaire d’un chien jugé bruyant à l’amende après les plaintes des voisins"

Dans le Val-de-Marne, la maîtresse d’un chien qui aboyait trop a été condamnée par la justice, suite à une plainte déposée par des voisins. La propriétaire devra verser la somme totale de 2500 euros pour « préjudice de jouissance » et « préjudice moral ».

Le tribunal d’instance de Charenton, dans le Val-de-Marne, a rendu son verdict : la propriétaire d’un chien dont les aboiements gênaient le voisinage a été condamnée à mettre un terme à « ce trouble par l’éloignement de son chien ou, à défaut, par le port d’un collier anti-aboiements », d’après Le Parisien. Elle devra, par ailleurs, s’acquitter de la somme de 2000 euros au profit des plaignants au titre de réparation de leur « préjudice de jouissance », ainsi que celle de 500 euros pour leur « préjudice moral ».

A lire aussi : "9 manières pour gâter son toutou et être gâté en retour !"

Les voisins, notamment un couple, avaient déjà déclenché une première procédure à son encontre il y a 2 ans, mais celle-ci n’avait pas abouti. Cette fois-ci, ils ont présenté un dossier plus solide, comportant notamment 6 attestations concordantes.

Pour les plaignants, les « hurlements à la mort quotidiens, incessants et dérangeants » provenant du chien, souvent laissé seul sur le balcon de l’appartement au 6e étage, n’étaient plus supportables.

Les habitants de cet immeuble situé à Maisons-Alfort plus précisément sur l’avenue du Général-Leclerc ont donc obtenu gain de cause, d’autant plus que la propriétaire du chien devra leur verser 50 euros par jour en cas de récidive.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 28/08/17

    Ce n'était pas une solution de faire payer une grosse amende à cette personne. Que va devenir son pauvre loulou ? Il aurait mieux valu lui enjoindre de ne plus laisser le pauvre toutou sur le balcon et l'aider par exemple en lui proposant de sortir son chien deux à trois fois par jour. Une dame retraitée a sorti mon caniche lorsque je travaillais toute la journée à Vienne, en Autriche. Je lui avais donné un double de mes clés et ça s'est très bien passé pendant les deux ans de mon séjour là-bas. Perso, je ne me réjouirai jamais de gagner de l'argent sur le dos d'un pauvre toutou au lieu de l'aider.

     Répondre  Signaler