Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

La cour d’appel de Marseille alourdit la condamnation de l’homme qui battait sa chienne

Publié le 21/12/2016 à 15h48

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La cour d’appel de Marseille alourdit la condamnation de l’homme qui battait sa chienne"

La vidéo montrant cet homme s’acharnant violemment sur sa chienne avait ému et scandalisé énormément de monde. Ayant fait appel du jugement en première instance, il a finalement été condamné à une peine plus lourde, mais toujours avec sursis.

Les faits, que nous avions relatés ici même, datent du mois de septembre 2015. Une jeune femme avait filmé son voisin qui maltraitait sa chienne, une femelle American Staffordshire Terrier prénommée Ivory et âgée de 15 mois à l’époque. Il la gardait dehors, enchaînée à son balcon et lui faisait subir les pires supplices : coups de pied, gifles, seau d’eau…

Alertée par l’auteure de la vidéo, la Fondation 30 Millions d’Amis avait porté plainte contre le propriétaire d’Ivory, qui avait ensuite été placée dans un refuge. De notre côté, nous avions lancé une pétition pour que la peine prononcée contre l’ancien maître de la chienne soit exemplaire.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

2 mois plus tard, il était condamné pour sévices graves à 6 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve, avec interdiction à vie de détenir un animal. Un jugement dont il avait décidé de faire appel.

Finalement, 11 mois après cette décision en première instance, la cour d’appel de Marseille a non seulement confirmé la condamnation, mais l’a en plus alourdie, la peine de prison passant de 6 à 8 mois. Néanmoins, elle est toujours assortie d’un sursis. La confiscation de la chienne et l’interdiction définitive de détenir un animal ont, elles aussi, été confirmées.

En ce qui concerne Ivory, les terribles violences subies font désormais partie du passé. Après avoir été choyée par l’équipe du refuge, elle a été définitivement adoptée par la famille d’accueil à laquelle elle avait été confiée.

0 partage

3 commentaires

  • Karine B a écrit : 22/12/16

    Ce n'est qu'une pure saloperie ce mec de merde. Il n'y a rien de plus minable, abjecte, pitoyable que de s'en prendre à un animal sans défense. Il mériterait qu'on lui en fasse autant puisque ça a dû le jouir. Je lui crache toute ma haine et tout mon venin. Encore un dépravé de la société. Il aurait dû mériter de la prison ferme. Grrrrrr !!!

     Répondre  Signaler


  • sarah SCHAFF a écrit : 23/12/16

    Je trouve inadmissible cette peine cette condamnation n'est pas assez, et je l'aurai en face de moi je lui mettrai autant de coup qu'il a mis a sa chienne, il a faut été jugé à ne plus avoir d'animal a vie, mais il en reprendra il n'y a pas assez de surveillance à ce niveau et il peut très bien s'arranger avec quelqu'un de son entourage pour qu'il soit à son nom et pas au sien !!!! j'espère qu'il payera fort le mal qu'il a fait à sa chienne, quelque soit la façon, pour moi ce genre de gens ne sont que des ordures et je pèse mes mots !!!

     Répondre  Signaler


  • sarah SCHAFF a écrit : 23/12/16

    Désolée pour les fautes ( je voulais dire il a beau avoir été jugé...) et c'est pas du sursis qu'il aurait dû avoir mais être enfermé avec des animaux qui lui feraient du mal à leurs tours !!!

     Répondre  Signaler