Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. La caudectomie esthétique désormais interdite en Espagne

La caudectomie esthétique désormais interdite en Espagne

Publié le 23/03/2017 à 15h54

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La caudectomie esthétique désormais interdite en Espagne"

De l’autre côté des Pyrénées, il sera désormais formellement interdit de couper la queue de son chien pour des raisons esthétiques. Un amendement dans ce sens a été voté jeudi 16 mars par le Congrès des députés espagnol.

La caudectomie, qui consiste à amputer ou écourter la queue d’un animal, est encore pratiquée dans de nombreux pays. Pourtant, de plus en plus de voix s’élèvent contre elle, estimant qu’il s’agit d’une forme de cruauté. Outre la douleur causée par une telle opération et l’atteinte de son intégrité physique, l’ablation de cette partie de l’anatomie du chien le prive notamment d’un véritable moyen d’expression et de communication.

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

En Espagne, le Congrès des députés (Congreso de los Diputados) a récemment voté un amendement interdisant cette pratique pour des raisons esthétiques. Le texte, porté par le député écologiste Juan López de Uralde, a recueilli la grande majorité des voix. Les représentants du Parti populaire (libéral conservateur) se sont prononcés contre cet amendement, souhaitant qu’une exception pour certaines races soit établie.

Le texte approuvé par le Congrès des députés espagnol n’interdit pas la caudectomie pour des raisons médicales. Rappelons également que certaines régions d’Espagne, comme l’Andalousie, l’avaient déjà interdite, bien avant ce vote.

En France, la caudectomie n’est pas interdite, mais elle doit être réalisée par un vétérinaire (qui a le droit de refuser de le faire) et dans les 5 jours suivant la naissance du chiot. Le pays avait appliqué son droit de réserve sur la partie de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie, votée en 2004, concernant la caudectomie des chiens.

851 partages

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire