« Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

Après avoir été pris en charge par une association située dans le Kent (Angleterre), Jasper s'est remis d'une terrible maladie qui a failli lui coûter la vie et à trouver le bonheur auprès d'une famille aimante.

Illustration : "« Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur"

Jasper a poussé les portes du South East Dog Rescue en juin 2021. Âgé de quelques mois à l'époque, le Cane Corso extrêmement maigre et faible souffrait de diarrhée chronique. Kymm White, directrice du refuge, l'a pris sous son aile.

En raison de son état grave, le chien a rendu visite à plusieurs vétérinaires. Il ne cessait de dépérir, au grand dam de sa bienfaitrice... « Les vétérinaires ont dit plusieurs fois qu'ils ne pouvaient plus rien faire pour lui », a déclaré cette dernière. D'après le quotidien britannique Mirror, les soigneurs ont eu du mal à poser un diagnostic. Personne ne savait exactement quelle était la maladie qui avait envahi son organisme. Jasper, mis en quarantaine par précaution, avait si peu de forces qu'il pouvait à peine manger.

Illustration de l'article : « Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

© South East Dog Rescue

Kymm est tout le temps restée à ses côtés. « J'avais peur de m'endormir au cas où il n'aurait pas survécu pendant la nuit, a-t-elle confié, je me suis déjà demandé si nous faisions ce qu'il fallait en lui faisant subir toujours plus de tests et en lui administrant des traitements alors que son état empirait. Mais dans mon cœur, je savais simplement que nous ne pouvions pas l'abandonner. »

Illustration de l'article : « Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

© South East Dog Rescue

Un survivant

Après plusieurs semaines d'isolement, Kymm a estimé qu'un changement de décor serait bénéfique pour le moral de son petit protégé. La bonne âme a emmené le chien au bord d'un lac et l'a enveloppé dans une couverture. « Je me suis assise à côté de lui, je l'ai câliné et j'ai pleuré, a indiqué Kymm, je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre, que nous n'étions pas prêts à lui dire au revoir. »

Illustration de l'article : « Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

© South East Dog Rescue

Finalement, c'est le Royal Veterinary College qui a réussi à poser un diagnostic, quelques mois plus tard. Jasper était victime des méfaits de la E. coli (Escherichia coli), une bactérie résidant dans son tube digestif. « C'était tellement rare qu'un Cane Corso ait une colite granulomateuse qu'aucun vétérinaire ne la soupçonnait, a expliqué Kymm, heureusement, le traitement était en fait très simple. »

Depuis ce jour, la vie de Jasper a pris un tournant décisif. Le canidé a été soigné aux antibiotiques et a commencé à suivre un régime hypoallergénique. Jasper a été remis sur patte.

Illustration de l'article : « Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

© South East Dog Rescue

Une seconde chance

En plus d'avoir survécu, le jeune chien a eu droit à un magnifique cadeau. De bonnes personnes, qui formaient autrefois une famille d'accueil pour le South East Dog Rescue, ont décidé de l'adopter. Le 16 janvier 2022, après des mois de lutte, Jasper a rejoint son nouveau foyer et a rencontré Rosie, sa « sœur ».

A lire aussi : Attaché toute sa vie par une courte chaîne, ce chien de chasse sauvé en Corée se voit offrir un nouveau départ aux USA

Illustration de l'article : « Je lui ai dit qu'il devait continuer à se battre » : un chien gravement malade s'accroche à la vie et trouve le bonheur

© South East Dog Rescue

Mais avant que le chien ne dise adieu pour toujours à l'association, Kymm l'a emmené une dernière fois au bord du lac. « C'est là que notre voyage s'est terminé, mais de la meilleure façon », a révélé la bénévole. Cette dernière rend régulièrement visite à l'animal.

Aujourd'hui, Jasper passe ses journées à « courir comme un fou » avec Rosie. Il rattrape ainsi le temps perdu, et profite de chaque instant précieux que lui offre la vie.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 21/03/22

    mais quelle transformation.....heureusement que KYMM a été consulté un autre véto qui a pu déceler de quoi souffrait JASPER !!!! il revient effectivement de loin, étant si squelettique !!! merci à elle qui l'a sauvé et lui a donné beaucoup d'amour jusqu'à lui trouver une belle famille et "une soeur" !!!

      Répondre   Signaler


  • Image de profil