Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Janvilliers (51) : un chien tué par balle

Janvilliers (51) : un chien tué par balle

Publié le 06/12/2016 à 15h23

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Janvilliers (51) : un chien tué par balle"

Ce n’était pas la saison de la chasse et l’endroit où a été retrouvé le corps ne se trouvait pas sur un terrain de chasse. La thèse d’un tir maladroit semble donc très peu probable. Beaucoup moins, en tout cas, que celle de l’acte lâche et délibéré.

Jean-Claude et son épouse Sophie sont véritablement inconsolables. Ils viennent de perdre un être cher, leur chien Hatchi, dans des circonstances aussi épouvantables que mystérieuses.

D’après le site Le Pays Briard, Ce Jagdterrier (Terrier de chasse allemand) de 2 ans était apprécié de tout le monde dans le voisinage. Décrit comme joueur et plein d’affection, il n’aurait, a priori, suscité aucune forme d’animosité. Pourtant, son caractère attachant ne l’a pas empêché d’être lâchement tué le 26 novembre dernier.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Ce jour-là, aux alentours de midi, il aurait fugué du domicile familial situé à Janvilliers, dans la Marne. Ses propriétaires n’ont plus eu de nouvelles de lui depuis, jusqu’à ce que, dans l’après-midi, un habitant du quartier découvre son corps inanimé gisant sur une petite route des environs.

Contacté par le voisin, Jean-Claude est allé constater la tragédie de ses propres yeux. Hatchi se trouvait là, sur le flanc, un filet de sang coulant de son corps sans vie. L’autopsie du vétérinaire a permis de conclure que la balle, de calibre .22 long rifle, était entrée par la cuisse et avait ensuite perforé la paroi abdominale, ce qui avait occasionné une hémorragie interne fatale à l’animal.

Jean-Claude et Sophie ont porté plainte auprès de la gendarmerie de Montmirail. Les militaires ont ouvert une enquête dans l’espoir de connaître l’auteur de cet acte ignoble.

Photo : Le Pays Briard

19 partages

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !