Issu d'un refuge, un jeune Malinois tape dans l'oeil d'une éducatrice qui décèle en lui de formidables aptitudes de chien policier

Du refuge à la police. Pocket a laissé derrière elle la vie dans un box pour en commencer une nouvelle, celle de chien de travail. La bénévole qui s’occupait d’elle avait rapidement compris que cette chienne avait du potentiel.

Illustration : "Issu d'un refuge, un jeune Malinois tape dans l'oeil d'une éducatrice qui décèle en lui de formidables aptitudes de chien policier"

Pocket, femelle Berger Belge Malinois, avait 7 mois quand elle avait été transférée d’un refuge de l’Oklahoma vers celui de l’association It Takes a Village Animal Rescue and Resources, à Muscatine dans l’Etat de l’Iowa. Elle s’appelait encore Payton à l’époque, d’après le récit rapporté par Discover Muscatine.

Elle a donc changé d’environnement et de nom. Jessie Ng, bénévole au sein d’It Takes a Village, s’est occupée d’elle dès le départ. Elle est ensuite devenue sa mère d’accueil.

Illustration de l'article : Issu d'un refuge, un jeune Malinois tape dans l'oeil d'une éducatrice qui décèle en lui de formidables aptitudes de chien policier
It Takes A Village Animal Rescue & Resources / Facebook

Très vite, elle s’est aperçue qu’elle avait affaire à une jeune chienne très intelligente. Pocket apprenait facilement et rapidement les ordres et tours qu’elle lui enseignait. Jessie Ng pouvait aussi voir à quel point elle était motivée par le jeu, notamment lorsqu’il s’agissait d’aller chercher un objet caché ou de rapporter la balle.

Des débuts prometteurs

Elle savait que Pocket avait d’excellentes aptitudes pour devenir une chienne de travail d’exception. Elle en a fait part à Jenny Lea Wyffels, éducatrice et comportementaliste canin qui entraîne notamment des chiens pour les forces de l’ordre.

La spécialiste a fait faire à la Malinoise une batterie de tests. Elle a ainsi pu se rendre compte, à son tour, qu’elle tenait un véritable concentré d'énergie et de talent.

Depuis leur rencontre, Jenny Lea Wyffels et Pocket sont inséparables. La formatrice apprend au quadrupède, aux côtés de son autre ami canidé issu d’un refuge lui aussi, les rudiments de leur futur métier de chiens de détection de stupéfiants. Une fois sa formation terminée, Pocket pourra rejoindre une unité cynophile de la police et apporter sa contribution à la lutte contre le trafic de drogue.

A lire aussi : Un garçon de 11 ans se donne pour mission de fabriquer un chariot pour le chien handicapé de son institutrice

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil