Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Suisse : un couple retrouve son chat gravement blessé, victime des agissements d’un tortionnaire

Publié le 04/06/2019 à 17h42 Modifié le 05/06/2019 à 08h11

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Suisse : un couple retrouve son chat gravement blessé, victime des agissements d’un tortionnaire"
Photo d'illustration

En Suisse, un couple a récemment découvert son chat sérieusement blessé à de multiples endroits du corps. Il aurait été victime d’un tortionnaire, selon le vétérinaire qui l’a examiné. Fort heureusement, le félin va aujourd’hui bien mieux, même si les séquelles physiques sont réelles. Des séquelles psychologiques présentes, aussi, chez ses propriétaires.

Lorsque ses propriétaires ont retrouvé Gringo, l’inquiétude et la peur étaient palpables. Le chat de la famille était sérieusement blessé, victime d’un traumatisme crânien, d’une mâchoire brisée, d’orteils cassés et d’une moustache coupée comme l’énumère nos confrères suisses de 20 Minutes.

Il ne fait aucun doute, pour le vétérinaire l’ayant examiné, que Gringo soit passé sous les mains d’un tortionnaire. Ce chat, qui vit du côté de Reinach, en Suisse, était simplement partie vadrouiller, comme il lui arrivait de le faire. Désormais, ses propriétaires ont peur à chaque fois qu’il met une patte dehors.

« On aura toujours peur pour lui »

« Tout ce qu'il voudrait, c'est s'engouffrer dans la haie et gambader dans le quartier. […] Mais pour le moment, on n'arrive pas à le laisser se promener librement. Désormais, on aura toujours peur pour lui », confient-ils.

A lire aussi : "La cohabitation entre chien et chat"

Trois semaines après les faits, Gringo va mieux. Il doit encore supporter un plâtre au niveau de sa patte droite, mais il a repris ses esprits et peut marcher. Mieux, ses maîtres ont réussi à payer les 4 000 francs suisses qu’ils devaient à la clinique vétérinaire. Grâce, surtout, aux nombreux dons qui ont afflué, car cette histoire a ému toute une communauté.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 05/06/19

    j'espère que le tortionnaire sera arrêté (peut-être un voisin qui n'aime pas les chats a t'il commis ces horreurs sur le pauvre GRINGO qui revient de très loin)...j'aurais trop peur de lâcher de nouveau mon chat...pour cette fois-ci ne plus revenir !!! que les maîtres de GRINGO fassent très attention et je souhaite le pire au dégénéré qui a commis toutes ces horreurs

     Répondre  Signaler